la_graine_et_le_mulet

Venus_Noire_Abdellatif_Kechiche_001_743x1000

laviedadele_poster_t

esquive

21042873_20130923110603178

*

De son oeuvre, j'avoue jusqu'à présent n'avoir découvert - héberlué par sa justesse -

La graine et le mulet

(2007)

Là où se joue en permanence quelque chose de fragile, intemporel et poétique

qui m'a rappelé la grâce des films de Marcel Pagnol...

18815787

Acteurs - non professionnels comme professionnels - donnant soudain

(et on sait désormais par quel secret : une formidable EXIGENCE du réalisateur !)

tout le MEILLEUR d'eux-même...

graine_mulet_rym_et_oiseau

Découverte de l'étonnante Hafsia Herzi,

son verbe logorrhéique et musical puis son silence chorégraphique : inoubliables...

18815786

... quotidienneté et grâce...

hafsia_herzi_dans_la_graine_et_le_mulet_8355949lwwxa

... au plus près des visages (des âmes ?) qui emplissent l'écran ...

18787491

... éclairs de tendresse...

(Habib Boufares)

je_fais_quoi_cette_semaine___35393476_north_607x

... corps et âme altruistes qui s'abandonnent...

(Hafsia Herzi)

secret_of_the_grain_la_graine_et_le_mulet_poster_0

... Sète comme jamais évoquée depuis Brassens...

*

Notre génial compatriote

- et véritable artiste -

Abdellatif Kechiche

( عبد اللطيف كشيش )

avait tourné - auparavant puis juste après La graine... - bien d'autres films...

*

40118_g743460499077_jpg_680x0_1__1_

(Elodie Bouchez, Samy Bouajila)

La Faute à Voltaire

(2000)

*

1f2d659d88de6faea84dc39d4dd2bb56

68298

(Osman Elkharraz)

81025e_image_de_L_Esquive_3241

(Sara Forestier)

18369740

L'esquive

(2003)

Cette improbable (et précieuse) rencontre entre jeunes "de banlieue" et le théâtre de Marivaux...

*

19504241

La Vénus noire

(2010)

(Film "en costumes" dont le thème rappelle à la fois le magnifique Little Sénégal de Rachid Bouchareb

et le majestueux Nouveau Monde de Terrence Malick)

*

Puis, tombant dans l'oeil avisé de Steven Spielberg et ses jurés,

et enfin défrayant la chronique cannoise (festivalière et post-festivalière)... 

20508239

Vermeer ou Georges de la Tour ?

(Adèle Exarchopoulos, Léa Seydoux)

21045687_20131001154044741

Passion venant se déployer en "nos" salles obscures...

21000447_20130422161538164

(Double) passion féminine, bien sûr !

laviedadele_poster_t

La vie d'Adèle

(chapitres 1 & 2)

(2013)

*

Je repense soudain à l'art cinématographique flamboyant de Louis Malle (Au revoir les enfants), aux deux films si ambitieux d'Eric Valli (tournés à l'autre bout du monde : Himalaya au Népal, La Piste en Namibie), à ceux de François Dupeyron (La chambre des officiers), à la réussite exceptionnelle de Jean-Pierre Denis (Les blessures  assassines), à la belle jeune carrière franco-marocaine de l'actrice Hafsia Herzi révélée par La graine et le mulet en 2007 (puis dans Française de Souad El Bouhati en 2007,  Les Secrets de Raja Amari en 2008, L'aube du monde d'Abbas Fahdel, etc. ) : tout un savoir-faire artistique et un professionnalisme finalement intacts... ouf !

Et que (re-)vive enfin le rayonnement international du cinéma français...

Alors merci cher Abdel, et longue vie à ton Adèle, aux démocraties française et tunisienne... et d'abord à ta créativité artistique !