mardi 22 mars 2011

PanGea / XX (suite et fin)

  Pourquoi ce vent ?   Chân plisse doucement les yeux.   Au-delà de l'ombre bleue, il  y a ce plateau désertique.   Rien ne vit ici.   La mule ne repartira pas...   Pourquoi l'homme les a-t-il abandonnés ici ... ?   Les yeux de Xi-Jîn se sont tournés vers lui, brûlant de terreur.   Comment oublier qu'elle lit à l'intérieur de lui ?   N'aies pas peur, Xi... Il est sûrement tout proche de nous... il ne se montre pas, c'est tout !   Les cils de son... [Lire la suite]
Posté par regardsfeeriques à 23:57 - - Commentaires [22] - Permalien [#]

mardi 15 mars 2011

PanGea / XX (début)

  Là, passée la belle courbe du terrain : cette haute haie de bambous...   Et cette envie de danser dans leur ombre.   Feuilles qui crépitent au-dessus de leurs têtes... *   L'ombre était douce comme une fontaine.   Leur provision d'eau épuisée.   Buvant à tour de rôle, se partageant les dernières gouttes...   Chân les regarde ; s'amuse à les regarder...    Xi-Jîn vient de retirer le grand manteau noir qui couvrait sa mère ; elle le secoue et... [Lire la suite]
Posté par regardsfeeriques à 23:57 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
dimanche 16 janvier 2011

PanGea /XIX

XIX   « Où allons-nous, où allons-nous ? »    A nouveau la chaleur ; tous à la recherche d’une ombre.   Shou-Lîen a rejoint les autres sur la charrette ; le petit frère blessé somnole près du corps de sa mère ; les petites geignent. La mule se traîne. *   Xi-Jîn préfère marcher. Une mouche vient se poser sur ses lèvres ; sa main est venue la chasser… Son autre main serre fort, très fort, deux des longs doigts de Chân : comme un anneau qui les emprisonne.   Elle ne lâchera... [Lire la suite]
Posté par regardsfeeriques à 19:57 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
dimanche 12 décembre 2010

PanGea/XVIII

  La paume de ses mains, comme les creux de ses pieds ont fini par saigner mais la résine est entrée dans ses plaies. Cela brûle encore un peu puis va jusqu'à s'adoucir...   C'est comme un baume.   Chân a appris à ne plus ressentir les douleurs du corps. Son être tremble et s'éloigne un peu de son écorce de chair. Ressentant juste sa lassitude.   Mains et pieds nus prennent appui contre le tronc rêche : son corps se hisse seul parmi les rameaux - certains fendus par le vent ou la joyeuse descente des... [Lire la suite]
Posté par regardsfeeriques à 19:57 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
samedi 30 octobre 2010

PanGea / XVII (suite)

  Pourquoi son père ne l'a-t-il jamais serrée contre lui ? Ni aucune de ses soeurs, non plus... Caressant seulement la tête de ses garçons - surtout Hsiao, son favori...   Elle entend quelque chose... Un cri, puis le silence.   C'est à tellement de profondeurs en-dessous d'elle ! Elle voudrait traverser plus vite les dernières ramures de l'arbre : elle les sent qui l'étouffent, resserrées jusqu'à la nuit...   Pourquoi est-ce si long de descendre vers le sol blanc ? Elle se griffe, saute depuis... [Lire la suite]
Posté par regardsfeeriques à 19:57 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
samedi 18 septembre 2010

PanGea / XVII

  Xi-Jîn veille au trésor de l'eau.   Sur le plat de sa tête, par-dessus le matelas de ses cheveux noués et du petit coussin brodé, elle sent tout le poids de l'eau emprisonnée dans l'argile fragile...   Elle tient sa cordelette précieuse, lacet passé autour du col de la petite jarre ; son bras replié veille à l'équilibre du trésor remuant au-dessus d'elle alors que son bras libre et habile s'accroche aux rameaux...   Grand arbre n'en finira donc jamais : de rameau odorant en rameau bleu-vert, ils... [Lire la suite]
Posté par regardsfeeriques à 23:57 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

dimanche 29 août 2010

PanGea / XVI

  Ils tombent, tombent et glissent... passent de branche en branche, comme des fruits murs.   La lumière du matin les accompagne.   Chân s'est chargé de Shou-Qîn et Meîshan : les petites se sont enroulées à son cou, l'une par devant, l'autre derrière, comme un double cercle de corde qui pèse. Elles sont à demi couvertes de son grand manteau noir qu'il a noué autour de sa taille : un large abri de toile qui les maintient contre lui. Leurs petites mains s'agrippent et lui enserrent le cou.   A chaque... [Lire la suite]
Posté par regardsfeeriques à 10:09 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
mercredi 28 juillet 2010

PanGea / XIV & XV

_ XIV Petit-Père et Grand-Frère Li erraient seuls dans l’obscurité. Ils avaient faim, froid et peur ; ne trouvant plus de forces, ni en l’un ni en l’autre ; leur cœur était vide. Tout avait commencé à L’endroit secret : sur le rebord du plateau désertique où les grands vents se donnaient rendez-vous. L’aire de terre noire était cernée de murs de ronces… Comme chaque fois, ils en avaient subi les griffures… Alors, on les vit tomber à genoux dans la terre... [Lire la suite]
Posté par regardsfeeriques à 21:30 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
dimanche 11 juillet 2010

PanGea /XIII

XIII Les enfants sont endormis, tous... Je suis seul éveillé. Cette nuit, c’était… ... tellement… tellement vaste ! Si je pouvais te faire vivre mon rêve, petite Xi !  Il la regarde : comme son petit masque est tranquille dans le sommeil ! Avec une brindille, il chatouille sa joue. La courte main de la fillette sort du grand manteau pour chasser l’insecte. Xi-Jîn ouvre grand ses yeux… (Tes si grands yeux cernés d’ombre…) ; le regarde... [Lire la suite]
Posté par regardsfeeriques à 08:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
dimanche 27 juin 2010

PanGea /XI & XII

XI Il y a ici la bonne chaleur du feu. Les peintures merveilleuses aux parois. L'à-pic et la nuit glacée derrière le dos de Chân. La chaleur entre eux tous. La poitrine de la mère se soulève face aux flammes. Tous font cercle, accroupis dans la grotte, visages rougis par le feu. Le feu est ce grand diable roux, qui craque et danse devant eux. Il y a la hauteur de trois grands arbres entre le pied de la montagne et eux.  Xi-Jîn... [Lire la suite]
Posté par regardsfeeriques à 20:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]