vendredi 1 décembre 2006

ANATOLIE, MONGOLIE, ALTAÏ, TCHOUKOUROVA

8589009

Isolé dans ma province oubliée, je songe aux toits des yourtes croûlant sous le poids de la neige, au pied du Haut-Altaï...

Steppe de l'enfant-chamân Galsan TSCHINAG !

Et cette antique Tchoukourova de l'aède kurde Yachar KEMAL, plaine neigeuse aux plants de coton à l'infini...

Je pense à tout ce qui chante encore : bise qui hurle, loups en meute, tranche dorée de l'épée de cuivre de Maître Haydar - lueurs orangées sur fond émeraude de sa forge...

*********************

Oeuvres de Yachar Kemal :

La Légende des Mille Taureaux

la Légende du Mont Ararat

Tu écraseras le serpent...

Le pilier

Terre de fer, ciel de cuivre

L'herbe qui ne meurt pas

Meurtre au marché des forgerons

Tourterelle, ma tourterelle !

Salman le Solitaire

La Grotte

Salih l'émerveillé

Et les oiseaux sont partis...

Et la mer se fâcha

Regarde l'Euphrate charrier le sang !

************************

009

Oeuvres de Galsan Tschinag :

Ciel bleu (*)

Le Monde Gris (*)

Vingt jours et un (*)

Belek, une chasse dans le Haut-Altaï (**)

Djenaa (**)

La fin du chant (**)

La caravane (**)

Ces ouvrages sont disponibles

(*) aux éditions "Métailié"

(**) aux editions "L'Esprit des Péninsules"

Posté par regardsfeeriques à 20:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

LA MAISON SIMENON

800px_Vue_d_27Arkona___Sepia_de_Caspar_David_Friedrich

La Maison Simenon est un immeuble bourgeois de 30.000 étages, aux fenêtres toujours éclairées la nuit.

400 romans...

Rentre par les dix-mille fenêtres qui veut !

Par les mansardes délabrées du "Pendu de Saint-Pholien"...

Par l'existentialisme tranquille des "Gens d'en face", sur les bords de la Mer Noire...

Par les bords de loire de "Monsieur Gallet décédé"...

Par le Ouistreham du " Port des Brumes"

Par les plages vides de la mer du Nord et la place au beffroi nocturne du "Bourgmestre de Furnes"

Par les yeux du frère opiniâtre de "La Disparition d'Odile" (jolie suicidaire à guérir...)

Par le Port-en-Bessin de la petite "Marie du Port"

Par la poésie hivernale et la blondeur de l'héroïne de "La Maison du Canal"

(C'est à suivre... )

illustration : reproduction d'un toile "de jeunesse" de

Caspar David FRIEDRICH

( ... que vous pourrez retrouver sur "Wikipedia")

Posté par regardsfeeriques à 13:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 30 novembre 2006

C.-F. Ramuz / Aimé Pache

Charles-Ferdinand RAMUZ & son "Aimé Pache, peintre Vaudois"...

timbre_ramuz

Formidable "roman de formation" d'un peintre provincial "futur-raté" s'étant échoué à Paris, publié en 1910, il fut écrit dans les suites d' "Aline" (1905) et "Jean-Luc persécuté" (1909), ses deux premiers romans-tragédies de la condition humaine...

Roman "épais" et léger, c'est une réussite artistique majeure  : il laissera une impression d'apaisement à ses heureux lecteurs...

éd. "L'Age d'Homme" (Lausanne /SUISSE)

Posté par regardsfeeriques à 21:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 27 novembre 2006

EN LISANT EN NAVIGANT...

... de livre en livre.

gracq_loire1          gracq_loire2

illustrations : site librairie José Corti :pages Julien GRACQ - bords de Loire

Plaisir à retrouver les pages de sable et de pierres du "Désert des Tartares" (1940/1945) du grand Dino BUZZATI... Le superbe dialogue de la fin du chapitre III est déjà une annonce du destin : entre fééries et maléfices de la fuite du temps...

Lecture croisée du "Rivage des Syrtes" (1951) de Julien GRACQ, entre Orsenna et ces rivages désertiques des Syrtes où l'on entreprend au soir ces grandes chevauchées... " à hauteur de roseaux, entre ciel et moulin... : pour nous passer le temps... " (Jacques BREL, Regarde bien, petit !).

P.S. : ne retrouvant plus le beau site de Muriel, "La vie comme elle va"..., je pense cependant à faire encore se remplir sa bibliothèque... Pourvu qu'elle me lise !

Posté par regardsfeeriques à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 24 novembre 2006

AU JARDIN

gracq_evre2

" Elle le suivit dans la profondeur émeraude des forêts. Les lueurs orangées du couchant leur faisaient parfois lever la tête.

(On se laissait guider par la couleur du ciel.)

- Dis... C'est important si on se perd ?
- Tu as mangé, moi non ! Je mangerai des fourmis et tu pourras dormir...
- Où ça ?
- Partout. Au sommet d'un arbre, à l'entrée d'une grotte...
- Il y a des grottes ?
- Une, oui... Je dormirai à côté de toi, ne t'en fais pas... Mais avant... "

DOURVAC'H, Au Jardin, pages 13-14, manuscrit inédit (sept. 2006)

*

gracq_evre4

" (...) là, de mon perchoir, en me penchant et pliant entièrement, j'ai pu atteindre la surface de l'eau : je laisse glisser mon doigt au-dessus... Je regarde mes doigts pâles... De ma main entrouverte, j'écarte la brume.
La barque continue d'avancer.

La nuit autour de nous ; glissant en dessous de nous... fuyant sous notre barque.

Sous la barque, le ciel est rempli d'étoiles.
"

DOURVAC'H, Au Jardin, pages 61, manuscrit inédit (sept. 2006)

illustrations : Site Librairie José Corti : pages "Julien Gracq"

barques et ponton sur les bords de l'Evre, près Saint-Florent-le-Vieil (Maine-et-Loire)

Posté par regardsfeeriques à 19:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]

LE RIVAGE DES SYRTES

Tr00252b

" La province des Syrtes, perdue aux confins du sud, est comme l'Ultima Thulé des territoires d'Orsenna. Des routes rares  et mal entretenues la relient à la capitale, au travers d'une région à demi désertique. La côte qui la borde, plate et festonnée de heuts-fonds dangereux, n'a jamais permis l'établissement d'un port utilisable. La mer qui la longe est vide : des vestiges et des ruines antiques rendent plus sensible la désolation de ses abords. (...) "

Julien GRACQ, Le Rivage des Syrtes, Librairie José Corti, 1951

Posté par regardsfeeriques à 19:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 7 novembre 2006

LIRE, LIRE, LIRE...

d_205_cahute

photo : association "La Route Inconnue" (Amis d'André Dhôtel)

cahute du garde-barrière à Mont-de-Jeux

*

QUESTION :

Après une bonne journée de boulot, comment (ré-)ouvrir ses ailes ?

REPONSE :

Par exemple, en lisant ou relisant :

- En lisant, en écrivant de Julien GRACQ (Librairie José Corti, 1975)

- Palais de glace de Tarjei VESAAS (Librairie Garnier-Flammarion, poche)

- La légende du Mont Ararat de Yachar KEMAL (éditions Gallimard)

- Les boutiques de cannelle (et autres nouvelles) de Bruno SCHULZ (éditions Denoël)

- Un balcon en forêt, de Julien GRACQ (Librairie José Corti, 1958)

- Le printemps de Bruno SCHULZ (éd. Gallimard, coll. "folio")

- Un jour viendra d'André DHOTEL, 1970 (réédition, éditions Phébus)

- Ma chère âme d'André DHOTEL, 1962 (réédition, éditions Phébus)

- Le désert des Tartares de Dino Buzzati (Le Livre de poche)

- Le rivage des Syrtes, de Julien GRACQ (Librairie José Corti, 1958)

- Nadja d'André BRETON (éditions Gallimard, coll. "folio")

- La Marie-Morgane (traduit du breton) de Roparz HEMON

- La légende de la mort chez les bretons armoricains, d'Anatole LE BRAZ

(éd. Jeanne Laffitte)

... soit treize fragiles embarcations qui vous permettront de gagner ces

hauts territoires du Rêve éveillé

sans limites ni retours possibles...

DOURVAC'H

Posté par regardsfeeriques à 22:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 6 novembre 2006

DES ARTS FEERIQUES : POUR QUOI FAIRE ?

cdf_voyageur

" Arts Féériques " :

tout dans LE REGARD ...

(et nos articles illustrés à venir)

*

André BRETON

Edward BURNE-JONES

Dino BUZZATI

Roland CAT

André DELVAUX

Paul DELVAUX

André DHOTEL

DOURVAC'H

EDOGAWA Ranpo

Louis FEUILLADE

Caspar-David FRIEDRICH

Julien GRACQ

GUO Xiaolu

Knut HAMSUN

Wojciech-Jerzy HAS

Yachar KEMAL

Tadeusz KONWICKI

Amandine LABARRE

Matthew-Gregory LEWIS

Gérard de NERVAL

Jean POTOCKI

Charles-Ferdinand RAMUZ

Bruno SCHULZ

Georges SIMENON

SU Tong

Rabindranath TAGORE

Galsan TSCHINAG

Tarjei VESAAS

Jules VERNE

Andrzej WAJDA

Valerio ZURLINI

...

et beaucoup, beaucoup d'autres

auteurs, peintres, photographes et/ou cinéastes du

Rêve éveillé...

A BIENTOT...

d_157_aisne_mdj

photo : Association La Route Inconnue (Amis d'André Dhôtel)

vue sur l'Aisne

Posté par regardsfeeriques à 21:53 - Commentaires [2] - Permalien [#]