dimanche 20 janvier 2013

501ème miroir des Grands Chemins...

SAM_0374

Un espoir, un pays qui veut vivre et guérir de la bêtise obscurantiste, le vivre-ensemble qui se bat pour renaître : le Mali, les griots et leur kora, la magie de la langue bambara... Salif Keita, Mory Kante et tant d'autres... terreau millénaire où le blues du Mississipi prit ses plus solides et fabuleuses racines !

Oui, l'une des plus anciennes civilisations du monde face à ces tristes crétins à kalachnikoffs et lance-roquettes - leur habituelle panoplie pseudo-phallique -, leurs drapeaux noirs de Barbe-Noire ringards, leurs picks-up à F-M de m..., leur "arsenal libyo-kadhafiste", leur passé de dealers de Marlboro, leur banale stupidité, leurs trafics minables de mafieux, leurs garde-frontières "arrosés", leur prévisible brutalité oppressive, leurs méthodes de nazis (une balle dans la tête pour chaque otage à leur merci)... Ces nazes accaparant depuis des mois et des mois les deux-tiers d'un pays... De plus - le saviez-vous ? - ces crétins "n'aiment pas la musique" puisque c'est un "péché contre Dieu", n'est-ce pas ??? !...

IMG_3839

Pouvoir relever un jour les tombeaux des saints musulmans profanés à coups de pioche, à Tombouctou et ailleurs...

Pouvoir guérir ensemble de l'accablante tristesse que nous procure cette bêtise "terroriste" (ce réservoir à salauds, cette pieuvre à psychopathes dérisoires) ...

 IMG_4222

Renaître par l'enthousiasme des Maliens de Montreuil à Bamako, par l'énergie des centaines de griots, chanteuses, chanteurs et musiciens du pays : toutes celles et tous ceux qui n'ont jamais accepté de voir mourir d'imbécilité leur pays extraordinaire...

Car marre définif des imbéciles violents toujours "excusés", des tortionnaires grégaires ou solitaires, de tous ces carencés de l'affect et de l'intelligence, de tous ces soi-disant "religieux" laveurs de cerveaux-en-gros, frustrés et porteurs de mort !

IMG_5039

Nous devons changer de siècle, décidément !!!! Soyons - comme un certain Charles en juin 40 - de ceux qui sauront toujours dire "non" au néant...

Eternel combat, éternelle attente, éternel retour d'un grand Printemps des peuples, en leur irremplaçable... magicienne diversité !

(Dourvac'h)

*

P1000004

 Ah, Stefan Zweig et sa Pitié dangereuse (ou L'impatience du coeur)...

 petit roman intense à l'incroyable fluidité de langue, paru en allemand et pour la première fois en Suède en 1939... Une petite ville de garnison en Autriche, avant la Grande Guerre... Un sous-lieutenant mal dégrossi s'y ennuie et se trouve invité au Château... Même intensité tragique et poétique que ce que nous ressentions à la lecture vertigineuse de ces extraordinaires nouvelles que restent pour nous : 

La Scarlatine (dans le recueil Wondrak),

tout comme le terrible drame intime de Destruction d'un coeur...

ou la bouleversante retenue de La Gouvernante

*

P1000032

Ah, et ce Grand Large, avec son trop nécessaire petit commerce auteurial...

Mais, ouf... fini ! Puisqu'après 1 semaine rien ne reste de nos 30 (+ 4) exemplaires... 

"Gloire" insigne en nos obscurs labeurs de facteurs, à s'auto-médailler sur la poitrine !

Clin d'oeil à notre Amie Christiana Moreau

et sa  Sans Par, dont je recevrai bientôt le bel exemplaire ! 

(bien sûr par la grâce de notre commune fée-éditrice : Mon Petit Editeur...)

*

P1000037

Ah, et la belle et tendre, exceptionnelle oeuvre graphique de notre Amie

Isaly

aux deux premiers albums magiques !

Le magasin de souvenirs (édition "2 Vives Voix")

Mademoiselle Sel (édition "Des ronds dans l'O")

*

photos : Dourvac'h

Posté par regardsfeeriques à 08:27 - Commentaires [19] - Permalien [#]

samedi 5 janvier 2013

Eblouissements

IMG_4984

Jardin en friche à Roquefixade

*

IMG_4997

Sous le château à Roquefixade

*

IMG_2509

Forêt sous la neige aux Carroz d'Araches /1

*

IMG_2508

Forêt sous la neige aux Carroz d'Araches /2

*

IMG_4192

MJC avant l'hiver à Viviès

*

571

Sous-bois en Corrèze

*

IMG_4351

Au pied de La Pica D'Estats (Frontera Ariéja/Catalunya)

*

IMG_4094

Un soir à Viviès

*

photographies :

Dourvac'hannée 2012

Posté par regardsfeeriques à 22:52 - Commentaires [16] - Permalien [#]
dimanche 23 décembre 2012

Lendemains de fin du monde... (baillements)

IMG_5910_1_

Grâce à Christiana, j'ai découvert Stefan Zweig (son prénom s'écrit bien avec un f) : Le joueur d'échecs (Die ShachNovelle) publié en 1943 - posthume... histoire si prenante, mystérieuse et forte qui fut sans doute sa dernière nouvelle avant son désolant suicide en 1942... puis Wondrak (Wondrak, récit existentialiste inoubliable, laissé inachevé et publié en 1990) et La Scarlatine (Die Scharlach), nouvelle de 1908... solitude d'un jeune provincial monté à Vienne pour aller étudier à l'Université... On suit avec lui la trajectoire des gouttes de pluie sur le carreau dans sa première nuit de détresse... Sa soeur lui a caché son portrait dans sa valise sans le prévenir : il l'a sorti réligieusement et misà l'honneur dans la chambre froide...

IMG_5463_1_

L'auteur - tout comme C.F. Ramuz - y invente SA langue - et donc tout son monde - à chaque phrase... (J'ai repensé aux trois ans d'efforts du tout jeune Ramuz pour bâtir sa merveilleuse Aline en 1905) et puis, et puis... le sens du récit (magique) qu'ont acquis Guy de Maupassant (Une vie, Bel Ami, Sur l'eau, La peur), Robert-Louis Stevenson (Docteur Jekyll et M. Hyde, L'île au Trésor, Le club des suicidés), Yachar Kemal (La légende des mille taureaux, Tu écraseras le serpent, Le pilier, Terre de fer ciel de cuivre, L'herbe qui ne meurt pas , ... ou sa quadruple saga de Mémèd le Mince), Knut Hamsun (Vagabonds, Auguste le marin, Victoria), Ranpo Edogawa (L'île panorama, La bête dans l'ombre, Mirage), Thomas Mann (La montagne magique, Les Buddenbrook, Mort à Venise), Halldor Laxness (Gens indépendants), Harper Lee (Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur !), Georges Simenon (Pedigree, Les gens d'en face, La maison du canal, Le chat, La Marie du Port, Le bourgmestre de Furnes, Le train... et, bien sûr, tous les "Maigret"), Dino Buzzati (Barnabo des montagnes, Le secret du Bosco Vecchio, Le désert des Tartares), Charles Dickens (De grandes Espérances), Orhan Pamuk (Istanbul, Neige, Le musée de l'innocence), Philippe Claudel (Les âmes grises), Fumiko Hayashi (Nuages flottants), Su Tong (Epouses et concubines), Yu Hua (Vivre !), Tarjei Vesaas (Palais de glace, Le germe, Le vent du nord), Rabindranath Tagore (Le vagabond, Le naufrage, La maison et le monde) ...

*

IMG_5464_1_

Et voilà que je repense à la solitude inoubliable du héros de Stanislaw Iwaszkiewicz dans Le bois de bouleaux (magnifiquement adapté au cinéma par Andrzej Wajda) : il va mourir de tuberculose, pourtant lui seul semble avoir accès  à de mystérieuses forces de vie ; je repense aussi à ce qu'à écrit Björn Larsson dans son interview... (Cf. la conclusion de notre dernier article) ou à la belle nostalgie adolescente de son compatriote Tadeusz Konwicki, auteur de Chronique des événements amoureux (amoureusement adapté par le même Wajda) : FORCE DES PERSONNAGES, rythme de la langue, images mentales naissant de phrases amoureusement composées et jamais lues antérieurement : l'auteur INVENTE sa langue et donne à ses personnages leur mystérieuse et attachante existence... en nous !

*

IMG_5538_1_

A qui puis-je comparer aujourd'hui ces auteurs grandioses ?

Une amie a voulu me faire découvrir "un livre extraordinaire" d'un auteur qu'elle venait de découvrir... D'un oeil désabusé, j'ai ouvert le livre à n'importe quelle page et lu : "Le quinquagénaire au teint blet le considéra avec stupeur."... Pour ne pas être taxé trop facilement de rigidité (cadavérique) dans mes jugements et de mépris évident pour Autrui-qui-n-a-pas-forcément-tes-goûts-"intellos" (??? alors que je lis Maigret et Saint-Ex.), j'ai essayé (malgré mes hauts-le-coeur évidents) de m'administrer - en me bouchant le nez - un autre passage choisi "de façon neutre" à une autre page : j'y ai trouvé un machin du même tonneau, qui semblait être le Procès-Verbal verbeux (à vous faire mourir d'ennui), pondu en quelque office notarial - rutilant et respectable - de Paralittérature Industrielle Frooooonçaise (P.I.F., sans le gadget !!!)...

Aussi me suis-je dit : " Mais quelle est donc l'andouille qui invente (laborieusement... en plus on le sent !) des phrases aussi pauvres et vidées de sens, d'images et d'inspiration... des personnages aussi ectoplasmiques et déshumanisés... et se fait passer - en France aujourd'hui - pour un "grand écrivain"... ??? "

Ben, je n' vous livrerai pas le nom du zigue...

C'est un auteur TREEEES lu et TRRRRRES apprécié aujourd'hui en France...

*

IMG_5605_1_

L'amie a argumenté : "Oui mais tu comprends, l'histoire elle est bien... !!! "

Je ne lui ai rien répondu...

J'aurais pu répondre : " Et son style-nouille, alors... peu importe ??? "

 Ou encore (pire) : " Ton auteur est une feignasse et je m'en fiche bien, moi, de son "histoire"... ses personnages sont des esquisses, des fantoches... Je veux juste que ses personnages EXISTENT vraiment et commencent à VIVRE en moi, que sa langue m'enchante, que ses phrases soient sobres et chantantes, extraordinaires et rythmées, tout comme la vie... Marre de ces bouquins de feignasses, avec leurs trois clich'tons par phrase, (etc.) "!!!

J'ai donc appris à me taire pour conserver au moins quelques Amis...

*

(Dourvac'h)

IMG_5904_1_

PS : mille mercis à mes 15 courageux futurs "premiers lecteurs" de Grand Large !!! Soyez surtout patients avec "Mon Petit Editeur" (qui fait ce qu'y peut... Le référencement Fnac et Amazon n'arrivera qu'aux alentours du 15 janvier - selon une salariée de Publibook qui a eu la gentillesse de m'appeler au boulot suite au commentaire de Zia, que je lui avais recopié... !) ... et si mon bouquin s'avérait être une daube, SVP, n'hésitez pas à me le dire "en direct" !!! J'ai bien trop critiqué le style d'Autrui et/ou les postures de divers ectoplasmes écrivants... pour désormais passer à côté de vos éventuelles flêches et remarques... Faites-moi donc des retours (mais... détaillés, pas de généralités ou des jugements qui ne seraient pas argumentés par des exemples !) et quelle qu'en soit la teneur ! C'est ainsi que l'on progresse...

Et si vous voulez votre livre à moins cher, attendez que mes 30 "exemplaires d'auteur" à 12 euros/pièce m'arrivent (autour du 15 janvier)... il vous faudra alors juste en passer par moi et rajouter 2,50 euros d'expédition... ce qui vous fera "seulement" 14,50 euros pour le total... Comme ça, il y en a déjà 12 de "réservés" en Ariège !!!

Bises.

Posté par regardsfeeriques à 13:48 - Commentaires [19] - Permalien [#]
vendredi 7 décembre 2012

"Grand Large" is born...

9782748398151_r

 

   Regarder la mer empêche de mourir.

  Je l’ai ressenti la première fois ce printemps dernier. J’ai regardé l’heure à ma montre : des puits de lumière dansaient à la crête des vagues. J’ai dû fermer les yeux un moment…

  À qui confier pareils secrets ?

IMG_5047

  ***

L’air de ce matin m’enchante – aussi les cris stridents des sternes, leur doux manège de marée montante… Tant de points scintillants dans ce tableau, tant de lumière blanche !

  Un bruit sec, frais : elles ont plongé dans l’écume et les voici, têtes ruisselantes – issues des flots et se hissant jusqu’au ciel…

  Vous vient l’envie de parcourir avec elles cette langue de sable infinie… traverser ces parois de cristal… fuir dans l’absence de limites

  Ne sommes-nous pas venus du fond des océans, un jour ?

 

* * *

 

  Môminette chantonne près de moi, s’en donne à coeur joie… sa petite chanson bien en tête…

  Ne s’occupe pas du reste…

  Accoudée à sa petite table de camping gondolée – petit bras blanc recourbé sorti d’une manche de robe fleurie : Clara dessine.

  Un beau motif pour moi, son père et peintre en devenir...

 

(...)

IMG_5066

*

Voici donc l'incipit de mon Grand Large...

Ben, parce que la suite se trouve dans le livre !!! 

... et que, pour ycelles et yceusses que la suite intéresserait (il sera une fois dans l'Ouest, le Sud -Ouest ou ailleurs), et bé il paraît indispensable de le commander... (voir ci-dessous, mais faites bien gaffe où vous mettez les pieds, y a un sacré bazar en caractères imprimés empilés - l'habituelle poussée de logorrhéïte saisonnière !!)

sans_titre1

*

Par la même occase, IN THE SITE OF Mon Petit Editeur, jetez donc un fier coup d'oeil à la présentation du super et superbe ouvrage

9782748398557_r

La Sans Par de notre Amie Christiana Moreau...

*

Allez dans le cadre vert de droite : "LIBRAIRIE" de Mon Petit Editeur.com

On se trouve tous les deux en pages "ROMANS" - "Nouveautés"

Le mien de bouqu' coûte 14,25 euros et le sien à peine plus cher !!!

... ça vaut l' coup, non ???

*

Bref, pour not' Nowwwël, on peut avoir tout ç' qu'on veut en commandant les bouquins sur le site de 

Mon Petit Editeur

*

En plus, Amandine Hervagault (la cheffe de Mon Petit Editeur) est super-gentille !

Son bizness est fait intelligemment, avec du tact, du goût et un vrai lien personnel avec nous, les "obscurs"...

Merci doncques à toi, chère Crépusculine, de m'avoir donné il ya plusieurs mois cette excellente (et si fiable) adresse surnageant en MafiasLand parisienne !!!

*

IMG_5341_1_

*

" Le rôle de l'écrivain n'est pas de trouver un remède à sa propre solitude ou de satisfaire son amour-propre, mais d'offrir aux lecteurs un moyen de se sentir moins seuls, eux, en compagnie de personnages qui valent la peine d'être connus et aimés."

Björn LARSSON

"Il faut inciter les lecteurs de polars à s'aventurer vers autre chose." :

phrase conclusive d'un long interview accordé à "L'Express",

cadeau de notre Amie Aurelia Flint

*

IMG_5131

Bises & Amitié à tout l' monde !!!!!

*

crédits photographiques :

(1) photo de couverture Grand Large - nuage-drakkar sur une plage des Canarias (2011) : Dourvac'h

(2) photo de couverture La Sans Par : Christiana Moreau

(3), (4) & (5) côtes de Catalunya (nov. 2012) : Dourvac'h

Posté par regardsfeeriques à 09:05 - Commentaires [27] - Permalien [#]
dimanche 18 novembre 2012

"La Beauté sur la Terre" (*) ...

IMG_4879

Forêt de Frémis (Ariège), 23 septembre 2012

*

IMG_4059

Vira, bords du Douctouyre (Ariège), 26 juin 2012

*

IMG_5013

Roquefixade, sous le château (Ariège), 24 octobre 2012

*

IMG_4583

Viviès (Ariège), 1er septembre 2012

*

IMG_5155_1_

Oratoire (Catalunya), 29 octobre 2012

*

IMG_5263_1_

Cour de Château (Catalunya), 29 octobre 2012

*

IMG_5306_1_

Bosquet (Catalunya), 29 octobre 2012

*

IMG_5762

(*) Le titre est celui d'un roman du génial et méconnu C.F. Ramuz

(La Beauté sur le Terre a été réédité récemment en collection "folio")

*

Les photos sont de Dourvac'h

et les décors : de Roger Hart Dame Nature

*

IMG_3090

PS : Au fait, mon petit roman

Grand Large

sera au catalogue de

"monpetitediteur.com

... et donc disponible aux alentours du 15 décembre...

(mais j'y reviendrai bientôt !)

*

La isla de la Gomera (Canarias), novembre 2011

Posté par regardsfeeriques à 14:08 - Commentaires [19] - Permalien [#]

mercredi 7 novembre 2012

Nuages de passage...

IMG_5718_1_

... qui êtes nos visages...

IMG_5716_1_

... ou bien nos âmes...

IMG_5683_1_

...en robe de fête ...

*

Photos : Dourvac'h

Cieux-sur-Ariège, 5 et 6 novembre 2012

Posté par regardsfeeriques à 10:38 - Commentaires [21] - Permalien [#]
dimanche 21 octobre 2012

Il en est des petites oeuvres...

IMG_4968

... comme des grandes...

IMG_4961

Elles nous demandent un temps infini...

IMG_4965

Peindre ? C'est confectionner, ajuster, coudre...

IMG_4959

... toujours prendre patience...

IMG_4958

Du bel azur surgira l'âme blanche...

IMG_4967

...bleue, jaune ou rose...

*

Dourvac'h

Eclats d'âme ou Le miroir (détails)

Partir ou Une enfance tsigane (détails) 

Posté par regardsfeeriques à 17:28 - Commentaires [16] - Permalien [#]
dimanche 30 septembre 2012

Deux portraits d'âme en chemins parallèles...

IMG_4902

IMG_4916

IMG_4901

IMG_4911

IMG_4899

IMG_4906

IMG_4895

Photos & compositions :

DOURVAC'H

*

Partir ou une enfance tsigane

(détails - huile/toile en cours)

 inspiré d'une photographie prêtée par Loetitia Pillault et d'une robe andalouse

*

Eclats d'âme ou Le miroir (de Dourvac'h)

(détails - huile/toile en cours)

oeuvre sans modèle connu

*

*

Posté par regardsfeeriques à 23:19 - Commentaires [17] - Permalien [#]
samedi 22 septembre 2012

Sans cesse s'en retourner...

IMG_4658

... au puits de l'âme...

IMG_4650

... pour la hisser à la lumière...

*

Eclats d'âme ou Le miroir

de Dourvac'h

(huile/toile en cours, 2012)

Posté par regardsfeeriques à 12:10 - Commentaires [10] - Permalien [#]
dimanche 16 septembre 2012

"Eclats d'âme ou Le miroir" (de Dourvac'h)

IMG_4666

Petit détail d'une (é-)toile naissante...

Posté par regardsfeeriques à 07:23 - Commentaires [11] - Permalien [#]