lundi 16 juillet 2007

Saint-Goneri, près Tréguier : à l'ombre de l'if...

P1010720

" Elle était là...

P1010779

Le chien prenait un regard fixe - ou peut-être doré...

Nous restions de longues minutes sans rien dire... "

*

Clichés : collection des Bénédictins

Posté par regardsfeeriques à 08:54 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

vendredi 13 juillet 2007

Sept sites-fées, à nouveau...

P1050696

Découvrez...

Le monde des photos, textes & citations de

Cannelka

sur son site

"Le Livre des Jours qui passent"

http://cannelka.canalblog.com

*

P1050317

L'univers magique des photos gigantesques,

morceaux de vie

et textes littéraires sensibles choisis par

Corinne

sur son site "D'ombre et de lumière"

http://ombretlumiere.canalblog.com

*

P1050225

Le monde enchanteur des textes et photos de

Tigwenn,

entre Bretagne et Maroc :

"Ifriqiya mia fel mia"

http://tigwenne.canalblog.com

*

P1050272

La Bretagne enchantée des ports et des estuaires

photographiés par

Izabel

sur son site

"Breizh, tout simplement... "

http://izi29.canalblog.com

*

P1050675

Les secrets révélés de la pose des coiffes

et du port des costumes traditionnels bretons

sur le site "Fée Clobouclett" de

Claudine

http://www.lestrucsdefeeclobouclett.over-blog.com/

*

P1050645

Et n'oubliez pas de rendre visite à

Gaëlle l'Elfe Toulousaine,

ses dessins (et oui !) & chevaux

http://gaellelelfe.canalblog.com

*

P1050585

En n'oubliant pas, enfin, la visite quotidienne à la fée

Isaly,

dessinatrice à la production graphique endiablée

sur son superbe site

"Suivre les étoiles... "

http://isaly.canalblog.com

*

photos :

(1) DOURVAC'H : coquelicot, Viviès

(2) DOURVAC'H : crépuscule,Viviès

(3), (4) DOURVAC'H : bords de mer, Cap-Leucate

(5) Ouvrage "COIFFES DE BRETAGNE" (déjà mentionné)

"Touken" de l'ancien évéché de Tréguier

(6 ) DOURVAC'H : cheval, Cap de la Serre, Viviès

(7) Norman HEPPLE :

"L'histoire préférée de son petit frère", 1990

Posté par regardsfeeriques à 20:24 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
mercredi 11 juillet 2007

Etre fée, rendre fée - au fil de l'onde...

8770206_p

Emilie ETIENNE : "La Belle et la Bête"
illustration, AK éditions

*

"Féer "
(*) ...
n'est-ce pas le seul vrai pouvoir restant à l'artiste ?

 (*) "rendre fée, enchanteur..."

(selon la définition de ce verbe ignoré)

*

P1050420

... car je crains bien qu'il n'y en ait aucun autre !

*

8723429_p

Amandine LABARRE : "Kitsuancestor"
(illustration)

*

"mimèsis", "catharsis" et pouvoirs divinatoires des fées...
Les leçons d'Aristote dans sa "Poétique" ont été retenues par
Amandine et Emilie, illustratrices-fées...

 
*

P1000933

"Leurs" liens invisibles peu à peu...

P1050657

... se tissent entre les êtres...

P1040957

Une voix se met à vivre et murmurer près de vous...

P1040793

" Nous avons toujours été là...
Nous continuerons à nous former...
Où nous ne formerions-nous pas ? "

P1020505

... dans ce recoin paisible de l'onde ? ...

P1050112

Notre fil d'Ariane...

9606539_p

Emilie ETIENNE : "La Belle et la Bête"

illustration, AK éditions

*

... ce pouvoir-fée de l'artiste...

P1050658

... n'est-ce pas cette toile d'invisible
qui nous recouvre et nous relie...

9822792_p

Amandine LABARRE : "Dame Blanche"

(illustration)

*

... n'est-ce pas le simple pouvoir de Notre Nature ?

*

P1040944


Accès aux sites personnels

Amandine Labarre : "Clair obscur"

et

Emilie Etienne : "Dark fairies"

par notre colonne gauche de liens et "catégorie"

...

"L'art des fées illustratrices"

*
... et ecrivez-leur (courriels) !!! 

Je sais à l'avance que ça leur fera grand plaisir...

(Voir aussi nos deux catégories au nom des deux artistes-fées)

*

Et s'il vous reste encore du temps,

repartez visiter tous nos articles en "catégorie"

"Fées du destin"

(vous y retrouverez d'ailleurs Amandine et Emilie...)

*

Vous pouvez aussi revoir texte et commentaires tissés de

notre premier article du 5 juillet 2007 :

"Etre fée ou rendre fée ",

si longuement commenté par vous...

*

DOURVAC'H

2007

Posté par regardsfeeriques à 11:21 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
lundi 9 juillet 2007

Art des femmes au Guatémala

P1020632

détail d'un huipil (corsage) brodé,

San Pedro Sacatepéquez

*

P1020155

P1020135

détails d'un huipil brodé, tissé sur un métier à ceinture,

Guatemala

*

P1050593

détails d'un huipil brodé, Guatemala

*

P1010983

P1050599

P1050602

tisseuse au huipil, installée à son métier à ceinture

sur sa natte traditionnelle en fibre végétale (petate),

San Antonio Aguas Calientes, Sacatepéquez

*

P1010982

détail d'un huipil brodé à la soie artificielle,

San Cristobal, Totonicapan

*

P1020140

femme brodant un huipil à Los Riscos

quartier de Momostenango, Totonicapan

*

P1050592

P1010960

marché de San Francisco el Alto, Totonicapan

vente de jupes jaspées

*

P1020003

P1020004

marché de San Francisco el Alto, Totonicapan

vente de nattes (petates) en fibres végétales

*

P1050589

femmes participant à un marché, Guatemala

*

P1020151

"Les produits de laine sont propres aus régions les plus froides,

comme celles des départements de Quezaltenango,

de Totonicapan ou de Huehuetenango "

*

P1020631

couple en vêtements traditionnels, région du lac Atitlan

*

P1010962

couple en vêtements traditionnels à Solola

" Le boléro masculin, caractéristique du vêtement traditionnel de l'Altiplano,

est en drap naturel bordé de broderies. "

*

P1010943

Mère et fille à San Francisco el Alto, Totonicapan

"Les petites filles portent les mêmes vêtements que leurs mères.

Les femmes tressent leurs cheveux dans un grand foulard de soie,

parure dont la couleur indique en outre leur place dans leur communauté. "

*

GUATEMALA

*

!!! ATTENTION !!!

Toutes ces splendides photos et leurs commentaires

sont empruntés au superbe ouvrage qu'a réalisé et coordonné

...

Francesc CATALA ROCA

"Arts Populaires des Amériques"

édition "Ides et Calendes", Neuchâtel, 1981

(édition originale : Editorial Blume, Barcelone 1981)

*

- pour le Guatemala : pages 94 à 121 -

*

... avec vos dix premiers commentaires...

*

Ces femmes ont un superbe talent et doivent certainement avoir une grande patience !

Posté par Prescillia, samedi 7 juillet 2007 à 18:54

*

Ay que bonito !

Les couleurs sont enchanteresses mais aurais-tu raté (si tu as voyage au Guatemala) le marché de Chichikastenango ?
Bises canadiennes

Posté par Colette.M, samedi 7 juillet 2007 à 18:57

*

Je suis la 1ère !!!!!!

je suis la première !!!! youpi !!!! de belles broderies..j'adore ce travail artisanal. J'aurais bien aimé vivre dans une autre époque, tisser des tapis, travailler la poterie... travailler ainsi du matin au soir, loin du monde.
je consultais ,à l'instant, un ouvrage de Yoko Saito. j'ai envie de faire de petites maisons avec des tissus japonais.. des maisons qui chuchotent !!! mais chut !!!
j'ai acheté aussi un ouvrage avec de multiples points de broderies...et là, chez toi, je découvre celles du Guatemala.. elles sont riches de couleurs..
bonne fin de journée
loula

Posté par loula2, samedi 7 juillet 2007 à 19:16

*

Les broderies sont magnifiques, les couleurs chatoyantes ! Ces femmes ont de l'or dans les mains comme toutes celles qui brodent et qui tissent! Mais sont-elles payées à leur juste valeur ?
Et toi, tu bosses beaucoup aujourd'hui ! 2 billets dans la même journée !!!
Bon week-end !

Posté par tigwenn, samedi 7 juillet 2007 à 20:47

*

Merci pour ce beau reportage et cette explosion de couleurs qui met de la joie dans le coeur...

Posté par Violette, dimanche 8 juillet 2007 à 10:16

*

REPONSE

Oui cher Divro, le marche de Chichikastenango exite bel et bien, c'est d'ailleurs le plus celèbre là-bas.
Merci de tes passages et de la nouvelle et belle categorie où tu m'as classée : c'est vrai, cela doit etre un sacre boulot de faire et de suivre un blog comme le tien. Que veux-tu c'est la rançon du succès !

Posté par Colette.M, dimanche 8 juillet 2007 à 18:10

*

Coucou Dourvac'h. Je viens de voir le lien et la catégorie. Cela me convient parfaitement et je suis ravie de voir ce lien, je t'en remercie bien !

Posté par Prescillia, dimanche 8 juillet 2007 à 18:43

*

Juste de passage pour te faire un gros bisous...
Merci pour ton com'....
A bientôt

Posté par laurence, dimanche 8 juillet 2007 à 20:55

*

Merci pour ce beau voyage, de vraies artistes ces femmes du Guatemala!

Je suis passée par la Bretagne juste en-dessous.
Je connais Quimperlé : nous avions une tante à Arzano, c'est pas loin.

Posté par Gigi et Claire, dimanche 8 juillet 2007 à 22:20

Il y a à regarder de plus près...

... ces broderies comme un fond universel que l'on retrouve ici et là ! Je reconnais les mêmes motifs et les mêmes formes géométriques dans le travail des brodeuses du sud de la Méditerranée!
Comme quoi tous les doigts de fées se rencontrent!

Posté par photoeil, lundi 9 juillet 2007 à 00:31

Posté par regardsfeeriques à 13:18 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
samedi 7 juillet 2007

Bugaleajoù (Enfances) /1

P1000865

P1000866

Maternité à l'Ile de Sein (Enez Sizun), Finistère

*

P1000339

Frère et soeur à Quemperlé (Kemperle), Finistère

*

P1000351

P1000349

Amies près du porche de l'église de Pencran, Finistère

*

P1000345

Jeunes pêcheurs sous le Pont Fleuri sur l'Ellé (Ellez)

à Quimperlé (Kemperle), Finistère

*

P1010456

P1010718

P1040898

Trois enfants à la "Fontaine blanche"

de Plougastell-Daoulas

P1040897

(on y vient implorer le pardon de Saint-Languis,

à la chapelle dite "du Passage"...)

*

DOURVAC'H

2007

Posté par regardsfeeriques à 16:37 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

jeudi 5 juillet 2007

Etre fée ou rendre fée...

P1040803

... rien de plus simple !

P1040992

Il suffit de marcher assez longtemps sous le couvert des arbres...

P1040800

... dans le silence...

P1040752

... faire bien attention...

P1040991

... savoir s'approcher de l'eau au bon moment...

P1040793

... passer un moment à observer le courant...

P1040948

... bien regarder ou parfois se regarder soi-même...

P1040949

... bien observer tout ce qui passe...

P1040950

... la fée commence à apparaître au-dessus des eaux...

*

Dourvac'h

2007

Posté par regardsfeeriques à 19:59 - Commentaires [28] - Permalien [#]
samedi 30 juin 2007

Pensées par-dessus quais, Audierne, 1912...

P1020537


" ... ça d'vrait faire l'affaire... reus'ment qu' la mignonne a accepté d' me faire "premier plan"... ça donne un contrepoint féminin à ç' monde d'hommes, cordages, gréements d'en bas, ç' te foutue Rampe des Capucins qui pue l'urine de marin... Tiens, j'aurais pu la faire asseoir là-bas, sur cette grosse pierre mais mademoiselle se plaignait qu'y avait d' la crotte de chiens !! Failli mett' mon trépied en cuivre là-d'dans...
Gast !!! Allez, p'tite : ne pose pas, surtout ! R' gard' pas trop vers moi, sois naturelle... Voilààà... La prise parfaite, presque ! Tant pis pour ces ânes d'en bas qui ricanent, qu'ont jamais vu d' leurs vies un photographe, baignés dans leur gwin ru depuis tout p'tits... Ah, faut bien trois heures bien pleines d' retour jusqu'à Quimper... Pas envie d'attendre le train d' six heures... et pourvu qu' ma Soazig soit bien patiente, première fois qu' j'y vais, moi, à son bal sur l'Odet... "

P1050485


" Il m'a dit : "Promis, t'auras cinq sous pour t'acheter du ruban...". Il paraît qu'il faut jamais parler à ces bonhommes... Et puis il cache sa tête derrière un rideau noir, sûrement qu'il est très laid... Yannig me l'a montré un jour, de loin... Il m'a dit, c'est un espèce de peintre, tu verras... Drôle de peintre ! On voit jamais rien d' ses tableaux, d' ses couleurs, et tout l' temps derrière sa machine à gros oeil... Si ma mère venait savoir que j'ai dit "oui".... Il me dit tout par gestes... Passer encore une fois devant lui... et qu'il veut bien pour ma main dans la poche de tablier... juste pas trop regarder vers lui, aussi... et qu'on verra qu' mon tablier, pas la robe... dommage ! Les cheveux des deux côtés, ça va bien et il m'a dit que le chapeau ça allait... "

P1050486


" Tiens, reste pas dans mes jambes, toi ! Et c' t'oiseau-là, qu'est-ç'qu'y lui veut à la gamine ? ç' s'rait pas la p'tite à Marie-Jeanne ? Quand on lui dira... Tiens ! En attendant, faudrait pas qu'y nous l'embête de trop... C'est qu'on t' perd pas d' l'oeil, flandrin !! A peu près certain qu'y nous vole de not' Rampe d' dans son fichu boitier... L'a pas les pieds fourchus, des fois ? Vamm Doué !! Il paraît qu'il est bègue, avec l'oeil sur le côté... Ah, comment tu dis ? Un
photographe ? ... C'est pas un espèce de peintre, ça ? "

P1020536


DOURVAC'H
2007

Posté par regardsfeeriques à 16:22 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
lundi 25 juin 2007

Richesse de vos sept sites...

Illustrations_098

... se dévidant au fil des jours...

et se conjuguant

(certainement)

au fait que vous soyez

sept artistes, filles et femmes formidables...

Photos_833

Catherine, sur ton magnifique site "Esthétique et peinture"

http://cathb.canalblog.com

*

Illustrations_313

Gaëlle, sur ton site d'amoureuse équestre d' "Elfe Toulousaine"

http://gaellelelfe.canalblog.com

*

Illustrations_316

Galou, en ton site malicieux de dessins du "Monde de Galou"

http://lemondedegalou.canalblog.com

*

Illustrations_299

Grillon, en ton site artistique si dense "Mon Bloghaus2"

http://doudou.gheerbrant.com/blog2

*

Mes_illustrations_247

Isaly, en ton superbe site-dessin si personnel "Suivre les étoiles..."

http://isaly.canalblog.com

Illustrations_298

Pasqualine, et tes beaux voyages-photos en ta Provence...

http://pasqualine83.canalblog.com

*

Illustrations_446

Mais une gratitude particulière à toi,

chère Muriel,

en ton merveilleux site

"La vie comme elle va... "

http://muriel84.canalblog.com

... Muriel qui fus notre première et héroïque promeneuse en ces lieux jadis déserts :

"Regards Féériques" qui restent bien désormais les vôtres...

*

Avec bientôt ici en commentaires,

la légende de notre photo de fileuse

et l'identité des sept toiles de maîtres (en leurs "détails") ici présentées...

Posté par regardsfeeriques à 19:49 - Commentaires [26] - Permalien [#]
samedi 23 juin 2007

" Un balcon en forêt " : Julien Gracq / Brocéliande à Nebias (Aude)

P1050108

" Une idée de bonheur avait toujours été liée pour Grange aux sentiers qui vont entre les jardins, et la guerre la rendait plus vive : ce jardin lavé par la nuit, gorgé de plantes fraîches et d'abondance comestible, c'était pour lui le chemin de Mona ; il abordait à la lisière du bois comme au rivage d'une île heureuse.

P1050021

La porte de Mona n'était jamais fermée - non pour que son ami pût entrer le matin sans la réveiller, mais parce qu'elle était par la race de ces nomades du désert que le déclic d'une serrure angoisse : où qu'elle fut, elle plantait toujours sa tente en plein vent.

P1010477

Quand Grange entrait, dans le carré de lumière grise que faisait la porte ouverte, il apercevait d'abord sur une table de cuivre le contenu de ses poches qu'elle avait vidées en vrac avant de coucher, et où il y avait des clés,

P1010476

des bonbons à la menthe tout incrustés de miettes de pain, une bille d'agate, un petit flacon de parfum,

P1010481

un bout de crayon mordillé et sept ou huit pièces d'un franc. Le reste de la chambre était obscur.

P1010479

Grange n'ouvrait pas les volets tout de suite ; il s'asseyait sans bruit près du lit qui sortait un peu de l'ombre, vaste et ténébreux, éclairé d'en bas par les braises de la cheminée et le reflet gras des chenets de cuivre.

P1010483

Quand Mona s'éveillait, avec cette manière instantanée qu'elle avait de passer de la lumière à l'ombre (elle s'endormait au milieu d'une phrase comme les très jeunes enfants)

P1010484

cinglé, fouetté, mordu, étrillé,

P1010485

il se sentait comme sous la douche d'une cascade d'avril, il était dépossédé de lui pour la journée;

P1010491

mais cette minute où il la regardait encore dormir était plus grave : assis à côté d'elle, il avait l'impression de la protéger.

P1010486

Le froid se glissait dans la pièce malgré le feu mourant;

P1010493

à travers les volets mal joints suintait une aube grise;

P1010494

un instant, il se sentait porté au creux d'un monde éteint, dévasté par de mauvaises étoiles, tout entier couvé par une pensée noire : il promenait les yeux autour de lui pour y chercher la coûteuse blessure qui faisait le matin si pâle, refroidissait cette chambre triste jusqu'à la mort.

P1010495

" Qu'elle ne meure pas ", murmurait-il superstitieusement, et le mot éveillait dans la pièce aux volets fermés un écho distrait : le monde avait perdu son recours; on eût dit que de son sommeil même une oreille s'était détournée.

P1010499

Mona dormait à plat ventre, les couvertures enroulées autour d'elle, les bras étendus de tout leur long, les mains plongées sous le traversin agrippant le lit de ses deux bords,

P1010502

et Grange quand il se penchait sur elle souriait malgré lui, toujours étonné que même dans le sommeil, la prise de ce petit corps sur ce qu'il avait reconnu une fois pour son bien et sa pâture fut si affamée.

P1010496

Souvent elle s'endormait nue;

P1010498

quand il soulevait un peu le drap sur son épaule, il comprenait que ce sommeil brusque d'enfant qui la terrassait et qui l'étonnait si fort

P1010503

avait mêlé à sa fatigue le souvenir d'un piège tendre : c'était comme si une hâte l'eût convoyée vers lui à travers toute la longue nuit d'hiver,

P1010497

et quelque chose lui bougeait dans le coeur :

P1010501

il se dévêtait vite, sans bruit, et s'allongeait à côté d'elle. "

P1010506

Julien GRACQ
"
Un balcon en forêt "

José Corti éditeur,

1ère édition, 1958
(pages 84-86)

*

photos :

DOURVAC'H

forêt de Nebias (Aude), avril 2007

en contrepoint à cette forêt magique des Ardennes en "drôle de guerre"
pour notre Lieutenant Grange pris dans l'hiver 1940
& dont l'Odyssée mélancolique et amoureuse
fut chantée en 1958 par la lyre de Julien GRACQ...


(Et avez-vous reconnu l 'Arbre-harpe de "Brocéliande-en-Aude" ?)

Posté par regardsfeeriques à 17:37 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
vendredi 22 juin 2007

Le regard des fées...

P1050341

... a cette particularité :

P1050340

on ne peut que s'y noyer...

*

DOURVAC'H

" Fée aux cheveux d'or "

dessin aux crayons de couleurs Polychromos, juin 2007

*

24_sept_06

... et cent mille mercis

à la douce Virginie de Moselle

d'avoir accepté d'être son modèle...

*

Vous pouvez retrouver la production de Virginie

en son site de scrap-artiste du "57" :

http://niniscrap.over-blog.com/ 

Posté par regardsfeeriques à 19:49 - Commentaires [21] - Permalien [#]