lundi 14 novembre 2011

" Partir... "

IMG_2117

Souvenirs rêvés...

IMG_2112

... d'Enfance rêveuse...

IMG_2116

... voyageuse...

IMG_2111

... d'une Amie, elle aussi...

IMG_1436

... peintre au miroir de l'âme...

*

IMG_2033

" Partir... " 

est un simple dessin aux crayons de couleurs Polychromos sur papier Ingres 50 x 65 cm,

exécuté en deux séances de quelques heures, ce dimanche 13 novembre...

Dessin qui est aussi PROJET de peinture (huile & acrylique) sur toile "grand format" : pour 2012 !!

Posté par regardsfeeriques à 21:57 - - Commentaires [23] - Permalien [#]

samedi 10 septembre 2011

L'univers clair-obscur, lumineux et romantique de Laure...

5877876839_3423b79b33

(Avant que les ténèbres... /1)

Petites filles qui errent, se souviennent et rêvent...

 avantquelestenebres3

(Avant que les ténèbres... /2)

... avant l'appel secret des ténèbres...

" Sauve-moi avant que les ténèbres me surprennent ,
Sauve-moi avant que je ne me fane comme ces roses…"

(Laure)

tumblr_lnz9mjcVes1qkon9ko1_500 

(Indians Butterfly, juillet 2011)

... aux grands livres enluminés d'Enfance...

cendrillon

(Cendrillon, août 2011)

... Cendrillon aux belles robes, pieds nus et coeur pur...

miroir

(Miroir, qui est la plus belle ?, septembre 2010)

... et Blanche-Neige, toujours si douce...

matriochka_blanche_neige

(Matriochka Blanche-Neige, février 2011)

... sans doute un rien trop naïve...

obs_blancheneige

(L'obsession de Blanche-Neige, novembre 2009)

" Non, je ne suis pas du tout obsédée par Blanche-Neige, je vous le jure !!!

Ce n’est que la troisième fois que je la dessine, mais j’avoue que les contes de mon enfance, m’attirent toujours autant. Est-ce un mal, je ne sais pas. Je me dis souvent que je devrais aborder des thèmes plus modernes, mais j’ai tellement envie d’exploiter tout ce qui a bercé mon enfance et éveiller mon imagination de petite fille, que malgré moi, je n’évolue pas encore vers ce qui semble « être la mode ». Tans pis pour moi mais qu’importe…. "

(Laure, message du 3 septembre 2010)

the_papillon

(Thé au papillon bleu, juin 2010)

... prenant le thé des grandes Dames...

precieuxpapillon 

(Mon précieux papillon, 2009)

...mais toujours au papillon bleu (ou bien mauve)...

anna

(Anna, décembre 2010)

... un jour adolescente...

broken_heart

(Broken Heart, avril 2011)

... au coeur qui se bat et souffre...

maternelle_coccinelle

(Maternelle coccinelle, septembre 2010)

... bientôt femme, volontiers maternelle...

parfois

 (Parfois... )

... mais Parfois, simplement...

" Parfois je suis une princesse,
parfois j’ai envie de danser,
Parfois je me plais à faire la révérence
Et j’oublie quelques instants que je ne suis que l’ombre de moi-même… "

(Laure)

melancolia

(Melancolia)

... une vraie douce mélancolie... 

amis

(Amis)

... une amitié inattendue...

twins2

(Twins)

... la tendre complicité des coeurs...

blue

(Blue)

... qui nous fait voir soudain la vie couleur d'azur...

*

... soit dix-sept chefs d'oeuvre (parmi d'autres)

qui nous révèlent que Laure est bien une Fée...

*

Ton univers unique, charmant et nostalgique, poignant et romantique,

porteur de cette si haute et pure sensibilité (qu'on t'envie beaucoup !) ...

Monde enchanteur faisant germer ce regret de n'être pas née petite fille.

*

... et Vous savez ce qui serait chouette ?

Que Laure reçoive régulièrement sur ses deux sites

Vos visites, commentaires & appréciations chaleureuses en...

http://www.citrouillecoccinelle.com/

&

flickr.com/photos/citrouilleetcoccinelle

Posté par regardsfeeriques à 10:57 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
samedi 2 juillet 2011

SeL & Isaly : premières Oeuvres publiées de deux Amies...

IMG_0965

Passant à nouveau sous le haut portail d'Enfance...

IMG_0963

... où toutes les petites filles se sont rêvées un jour...

IMG_0787

... fées ou princesses de lumière...

IMG_0969 

SeL revêtit la première...

IMG_0982

... sa robe mauve à pois blancs...

Isaly déploya lentement sa longue chevelure brune...

IMG_0967

SeL sortit la première ses pinceaux magiques : 

pour l'histoire tendre et douloureuse contée par Séverine Vidal...

IMG_0973

... d'une petite nomadisant entre les maisons de son Papa et de sa Maman

( ... qui ne sont plus amoureux, comme cela arrive parfois !)

IMG_0975

... tissant la fine toile de ses rêves sur le chemin d'entre deux maisons...

IMG_0977

SeL & Isaly étudièrent ensemble à l'Institut Emile Cohl de Lyon

 (prestigieuse Ecole d'Arts graphiques appliqués) ...

IMG_0978

Isaly la Bretonne travailla de son côté sans relâche... 

IMG_0984

... illustrant bénévolement notre Au Jardin (dont 3 exemplaires restent disponibles !)

IMG_0985

... puis sa Fleur de fougère (très joli Conte polonais dont elle nous offrit une maquette)...

IMG_0981

... Isaly, oeuvrant aujourd'hui à trois de ses plus chers projets :

Marie Nuage... Mademoiselle Sel... et une surprise prochaine !

IMG_0983

Isaly & SeL : deux Amies soudées par leurs si hautes exigences artistiques,

marchant silencieusement sur leurs fils de soie fragile...

IMG_0976

Le joli site de Miss

 SeL

(et son album Du fil à retordre, aux Editions Les Lucioles - 14,90 euros)

IMG_0986

... aussi,

le nouveau site de Miss

Isaly

IMG_0961

... bin, et moi alors ?

*

oeuvres de SeL & Isaly

photographies : Dourvac'h

Posté par regardsfeeriques à 22:07 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
dimanche 26 juin 2011

Sous les quatre pieds de la Demoiselle de Fer...

IMG_0936_1_

Savoir attendre...

IMG_0935_1_

... que le jour finisse...

IMG_0939_1_

... puis...

IMG_0947_1_

... s'endormir...

IMG_0953_1_

... presque...

IMG_0952_1_

... serein...

IMG_0945_1_

... alors pourquoi...

IMG_0942_1_

cette peur...

IMG_0920

... étrange,

IMG_0907 

... immuable,

IMG_0905

... panique...

IMG_0957

... qu'on nous oublie un jour ?

*

photographies :

Dourvac'h

La Tour de Gustave Eiffel,vers 17 h et vers 23 h, Paris, 24 juin 2011,

Sous-bois à Viviès (Ariège), 21 juin 2011

Tina (ascendance : Toutoune) à la ferme "Gargas", Viviès (Ariège), 26 juin 2011

*

... et toutes nos réponses à Vos commentaires vous attendent sous l'article précédent !

Posté par regardsfeeriques à 19:57 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
samedi 12 février 2011

Waterhouse / Millais : la Maison du Miroir de l'Eau...

Mariana_20in_20the_20South

(1) 

Mariana, longuement...

display_image

(2) 

... (se) réfléchit...

mariana_millais_1850

(3)

... s'étire lentement face au couchant...

788px_JWW_TheLadyOfShallot_1888

(4)

La Dame de Shalott vient de sortir sur la rivière...

800px_JWW_Ophelia_1889

(5)

Ophelia, qui...

ophelia_floating_millais_big

(6)

... s'y noya... Pourquoi ?

387px_John_William_Waterhouse___The_Crystal_Ball

(7)

" Interrogeons notre boule de cristal... "

*

And down the river's dim expanse

Like some bold seer in a trance,
Seeing all his own mischance —
With glassy countenance
Did she look to Camelot.

And at the closing of the day
She loosed the chain, and down she lay ;
The broad stream bore her far away,
The Lady of Shalott.

Et dans les eaux sombres de la rivière
Tel un prophète téméraire en transe,
Réalisant toute son infortune —
C'est avec une figure terne
Qu'elle regarda Camelot.

Et lorsque le jour déclina,
Desserrant la chaîne, elle s'allongeait ;
Le courant au loin l'emportait,
La Dame de Shalott…

(part IV of Lord Alfred Tennyson 's poem, 1833-1842)

*

D'après la légende, il était interdit à la Dame de Shalott de regarder directement la réalité du monde extérieur ; elle était condamnée à voir le monde à travers un miroir et se mit à tisser ce qu'elle voyait sur une tapisserie. Son désespoir allait grandissant lorsqu'elle observait des couples amoureux enlacés au loin. Nuit et jour, elle se languissait d'un retour à la normalité. Un jour, apercevant le reflet de Lancelot passer devant le miroir, la Dame se mit à l'épier directement, ce qui déclencha une malédiction. Durant la tempête automnale qui se produisit alors, la Dame embarqua alors dans un bateau sur la proue duquel elle inscrivit « La Dame de Shalott ». Elle chantait sa complainte en naviguant vers Camelot et une mort certaine. Son corps gelé fut retrouvé peu après par les dames et chevaliers de Camelot dont Lancelot, qui prièrent ensuite pour le repos de son âme. La tapisserie qu'elle avait tissée durant toute sa captivité recouvrait un des bords de son embarcation.

(Légende arthurienne - source : Wikipedia)

*

(1) & (2)

John William Waterhouse

Mariana in the South

(huile sur toile, 114 x 74 cm - 1897)

*

(3)

John Everett Millais

Mariana

(huile sur toile, 59,7 x 49,5 cm - 1851)

*

(4)

John William Waterhouse

The Lady of Shalott

(huile sur toile, 153 x 200 cm, 1888)

*

(5)

John William Waterhouse

Ophelia

(huile sur toile, 1889)

*

(6)

John Everett Millais

Ophelia

(huile sur toile, 76 x 112 cm - 1852)

*

(7)

John William Waterhouse

The Crystal Ball

(huile sur toile, 1902)

*

Posté par regardsfeeriques à 19:57 - - Commentaires [25] - Permalien [#]

jeudi 30 décembre 2010

Trois poèmes de Mririda N'Aït Attik...

DSCN2229

Le village d'Ighrine, en Aît-bou-Guemez, au lever du jour - photographie : Patrick Flament

*

Partageant légitimement amour et fascination

pour l'incroyable (et âpre) magie

de "leur" Terre marocaine,

nos Amis

Tigwenn & Too banal

se sont un jour coalisés

pour dénicher et (m')offrir ce merveilleux présent...

*

DSCN2234

La prière à l'approche de la nuit et l'invitation au thé - photographie : Patrick Flament

Il s'agit d'un recueil de 102 poèmes et chants de Mririda N'Aït Attik

qu'elle a fait naître dans le Haut Atlas, en sa belle langue Tachelhit

(langue berbère du "Pays des Icheulyen") :

poésie traduite par René Euloge qui connut la poétesse...

DSCN2235

Mririda N'Aït Attik ici en 1940

(Mririda signifie "Rainette")

*

Mririda N'Aït Attik,

poétesse autodidacte, a vécu dans la haute-vallée de la Tassaout

(prenant sa source à plus de 3.000 mètres, au nord de l'Ighil Mgoun - 4.076 m)

et exprimé dans ses chants poignants

toute la mélancolie de sa propre existence

et la beauté de cette haute Terre

où le Destin a choisi de faire vivre son peuple...

*

DSCN2231

Petite fille d'Aït Ali-n-Ito - photographie : Patrick Flament

Voici, choisis pour Vous, trois parmi ces cent deux joyaux,

avec sept des extraordinaires photographies de

Patrick Flament

*

DSCN2228

Mririda N'Aït Attik

Les Chants de la Tassaout,

(Edition Belvisi, BP 8044 - CASABLANCA

1986, 2ème édition : 1992 - prix : DH 350,00)

DSCN2230

L'oued Aït-bou-Guemez à Ighrine - photographie : Patrick Flament

C'est toujours ainsi en ce bas-monde...

*

Il y en a toujours un au-dessus,

Il y en a toujours un en-dessous

Et c'est toujours ainsi en ce bas-monde

En haut, la fortune. En bas, le déshérité.

En bas le faible. En haut, la force, la force...

Et c'est toujours ainsi en ce bas-monde...

Le mortier est fait pour recevoir le pilon

Comme l'enclume est faite pour les coups de marteau.

La meule dormante subit la meule tournante.

Le mulet ploie toute sa vie sous le bât.

La terrasse est bien lourde à la poutre qui la soutient.

Et le bon plaisir du Cadi pèse lourd lui aussi...

De grâce, n'allez pas lui chanter ma chanson !

Bonnes gens, n'ai-je rien oublié ?

Et la femme qui est toujours sans défense !

La femme ! La femme qui est toujours dessous...

*

DSCN2238_1_

Fileuse de laine de Msemrir - photographie : Patrick Flament

Mélopée de la fileuse

*

Tourne, tourne mon fuseau,

Mon fuseau de bois fin et poli,

Tourne de plus en plus vite,

Si vite que tu échapperas à mes yeux...

Tourne ! tu n'auras pas à ralentir

Car mes doigts agiles te nourriront

Au gré de ton tourbillon

Et ne me demanderont pas grâce...

Tourne, tourne, mon long fuseau !

Enroule le blanc fil soyeux

La douce laine qui excelle pour la trame...

Tourne, tourne, mon petit fuseau !

Enroule le blanc fil solide,

La rude laine qui réclame la chaîne...

Blanche toison, enroule-toi

Pour le bien des gens de la maison !

Ne vous brisez pas, longs fils blancs,

Ni maintenant ni plus tard sur l'ensouple

Quand ma fille passera trois fois sous le métier...

File, file plus vite entre mes doigts,

Blanche laine qui alourdit mon fuseau !

Pour la maisonnée, y a-t-il bien plus précieux

Que la laine et le grain, que le grain et la laine ?

Ô Laine blanche, grise ou noire, que ta bénédiction soit sur nous

Avec le secours du Dieu clément et miséricordieux !

*

DSCN2233

Jeunes filles au matin, vallée de la Tassaout - photographie : Patrick Flament

Dieu n'a pas fait de place à la rose

*

... Ma soeur, étrangère au pays, ne t'étonne pas,

Ne t'étonne pas de mon ignorance :

Mes yeux n'ont jamais vu ni rose ni orange...

On dit qu'il y a, en bas, au bon pays

Où gens, bêtes et plantes n'ont jamais froid.

Ma soeur étrangère venue de la plaine

Ne ris pas d'une fille de la montagne

Vêtue de laine grossière et allant pieds nus.

Dieu n'a pas fait de place à la rose,

Dieu n'a pas fait de place à l'orange

Dans nos champs et nos pâturages...

Jamais je n'ai quitté mon village et ses noyers

Je ne connais que l'arbouse et les rouges cenelles

Et l'humble touffe de basilic vert

Qui éloigne de moi les moustiques

Lorsque je m'endors sur la terrasse

Quand sont trop chaudes les nuits d'été...

*

DSCN2232

Bergère d'Imi-n-Oulaoun, sur le versant sud du Mgoun - photographie : Patrick Flament

*

... et je "nous" souhaite à tous une nouvelle année

1.000 fois moins résignée que la précédente !

( Indignez-vous ! comme nous conseille Stéphane Hessel...

et puis que revive, dès 2012, TOUT le programme du C.N.R. !!! )

*

DSCN2122

( ... voir aussi notre p'tit message de 

Remerciements tziganes sous cet article... )

*

... et 1.001 fois Choukrâne ! à Vous,

chers Amis Thami & Tigwenn !!! ...

Posté par regardsfeeriques à 19:57 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
jeudi 2 décembre 2010

Petite esquisse de nuit...

DSCN2102

Toi, mon étoile...

DSCN2101

... qui t'éloignes...

*

Esquisse (18 x 12,5 cm) du dessin futur :

Claire Obscure

1er décembre 2010

*

... avec déjà tous ses petits noms...

(Votre belle liste, non close... )

*

Agrypnia (Christiana)

A l'infortune de la Lune (Christiana)

Astre de la nuit (Christiana)

Au clair de la Terre (Christiana)

C'est la valse brune... (Christiana)

Claire Obscure (Christiana)

Croissant d'or (Christiana)

Dolorès (Crépusculine)

Elle seule le sait... (Loetitia)

Ennui de minuit (Christiana)

Esquisse de nuit (Emma)

Etoile brune (Aisha)

Etoile filante (La chuchoteuse)

Fée lunaire (Christiana)

Le Choix (Barbara)

L'Heure Verte (Barbara)

Mélancolune (Christiana)

Nejma (Aisha)

Poussière de Lune (Christiana)   

Rêve obscur (Christiana)

Rêveuse lunaire (Christiana)

Son ami Pierrot (Christiana)

Toi, mon étoile... (Barbara)

Veillée solitaire (Christiana)

Voile sur les étoiles (Christiana)

*

Aheum... espérant absolument que Vous saurez...

... choisir à ma place !!!

Car à peine esquissée... et déjà quel succès !!!

Quel... Embarras du choix !!!

(Argh ! ... ça n' s'rait pas un nouveau titre, encore ?)

*

Avec un "Aheum..." et un "PS spécial pour Christiana" :

tes 16 propositions sur les 25 ici émises

te font absolument Championne du titre mondial-et-wallon

de ta Grande Force de Proposition...

*

Tadâmmmm... and the Winner is...

Claire Obscure

(Name founded by Christiana,

with the impartial tirage of Barbara, 8 décembre 2010, 19 h 20)

*

.... à Vous, mille fois MERCI !!!

Posté par regardsfeeriques à 19:56 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
jeudi 18 novembre 2010

Figures d'âme... (Dames & demoiselles)

DSCN2053

Personnages féminins qui veulent communiquer avec Vous...

... créer avec Vous leur belle et profonde relation.

DSCN2054

Claires messagères de l'âme, elles en parlent et la représentent...

Pas de modèles...

Comme nées de l'intérieur de soi...

Accepter alors de se poser ces simples questions :

" Est-ce bien là mon âme ? " et " D'où me viennent (me naissent) tous ces personnages ? "

Mais pas de réponses possibles.

*

DSCN2001

Personnages qui gardent jalousement leur silence, ouvrent des grands livres, laissent mille lumières venir scintiller dans leurs yeux, avec leurs "Pourquoi suis-je au monde ?" réflexifs et réflectifs - grande présence des miroirs, des images dans l'image... Personnages qui s'affirment parfois... (telle mon "Adolescence") : dans leurs grands joies, leurs dépits, leur tristesse ("Mélancolie" ?), les hauts et les bas de leur humeur, leurs rêveries éternelles : mille et un mouvements, sentiments quotidiens de notre âme humaine...

J'espère bien - du fond du coeur - que Vous vous y reconnaitrez aussi... un peu... beaucoup... ce serait pour moi le plus beau "cadeau" en retour...

Autodidacte, je ne sais guère dessiner correctement un garçon ou un homme crédible... D'ailleurs, je perçois bien qu'ils ne porteraient pas avec le même naturel ce "monde intérieur" qui est mien, décliné en 100 dessins et quelques rares tableaux, romans et contes imparfaits...

*

DSCN2034

Une part-Fée...

Il y a cette claire fascination pour ces vertus propres - que j'attribue peut-être à tort ? - au Fé(e)minin : tel l'Imaginaire des fillettes nettement plus vaste - me semble-t-il - que l'imaginaire "guerrier" des garçons, plus rassurant aussi... Fascination aussi pour la belle sensibilité des femmes (j'ai parfois envie d'écrire "sensorialité" : comme une sensibilité extrême), toujours plus évidente à exprimer dans une oeuvre... ou puis pour toutes ces autres vertus féminines (insuffisamment valorisées) que sont l'instinct de protection des êtres, l'altruisme dans son mouvement spontané vers l'autre, ce souci de ne pas écraser ni même heurter l'autre, l'humour, la légèreté, le souci de l'apaisement des conflits, l'offre permanente du meilleur de soi pour Autrui...

Bien sûr, j'idéalise... un peu... beaucoup... (sourire).

En bref, LE "Fait minin"... Et seule une femme pourra me contredire si je me trompe...

*

DSCN2018

Dire aussi que comme Vous toutes & tous, j'ai besoin de vos mots...

Le fait qu'un jour quelqu'un d'entre Vous (dont on aime particulièrement l'univers) ne passe plus par ici - par simple oubli, suractivité comme phénomène banal et récurrent dans nos vies, ou hostilité soudaine (c'est arrivé !) - est un événement (non pas un non-événement !) qui nous blesse toujours profondément... Rançon logique de notre hypersensibilité ! Et l'onde de choc va bien au-delà d'une attaque directe à laquelle on peut toujours répondre... 

Un dessin dont on se sent particulièrement fier, s'il n'est pas vu ou même "survolé" par quelqu'un qu'on apprécie, c'est comme une gifle... Terrible d'être comme ça, non ? (sourire)

Car nos petits personnages "parlent" beaucoup mieux pour nous - parlent d'un"moi" authentique avec pudeur - du fond de leur intériorité, grave ou joyeuse...

*

Et MERCI pour tous Vos mots précis et sincères, déposés avec si grande fidélité jusqu'ici !!!

Mots à la fois dorés et roses (car j'aime autant le rose que les mauves & les roses !) : comme ces pluies d'étoiles qui font soudain briller le regard de tous nos "petits personnages"...

*

DSCN2016

Amitié-Fée... et de belles journées à Vous, toutes & tous !!!

*

Dourvac'h

*

En illustrations :

Il était une fois... (nov. 2010) // Adolescence (nov. 2010)

Les détails des deux dessins sont visibles aux deux articles suivants.

Photographies réalisées à Viviès (Ariège), samedi 13 novembre 2010

Posté par regardsfeeriques à 19:57 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
dimanche 7 novembre 2010

" Je suis le Ténébreux,

DSCN1749_1_

- le Veuf,

DSCN1758_1_

- l'Inconsolé,

DSCN1747_1_

Le Prince d'Aquitaine à la Tour abolie :

DSCN1748_1_

Ma seule Etoile est morte,

DSCN1760_1_

- et mon luth constellé

DSCN1761_1_

Porte le Soleil noir de la Mélancolie.

DSCN1767_1_

Dans la nuit du Tombeau,

DSCN1768_1_

Toi qui m'as consolé,

DSCN1769_1_

Rends-moi le Pausilippe

DSCN1769_1_

et la mer d'Italie,

DSCN1756_1_

La fleur qui plaisait tant

DSCN1776_1_

à mon coeur désolé,

DSCN1778_1_

Et la treille

DSCN1781_1_

où le pampre

DSCN1782_1_

à la Rose s'allie.

DSCN1783_1_

Suis-je Amour ou Phoebus ?...

DSCN1785_1_

Lusignan ou Biron ?

DSCN1796_1_

Mon front est rouge encore

DSCN1797

du baiser de la Reine ;

DSCN1798

J'ai rêvé dans la Grotte

DSCN1799

où nage la Sirène...

DSCN1806

Et j'ai deux fois vainqueur

DSCN1809

traversé l'Achéron :

DSCN1803

Modulant tour à tour

DSCN1804

sur la lyre d'Orphée

DSCN1945

Les soupirs de la Sainte

DSCN1952

et les cris de la Fée. "

*

DSCN1847

photographies :

de Collioure à Cadaquès (Catalunya)

DSCN1894

(réalisées du 30 octobre au 6 novembre 2010)

DSCN1854

Dourvac'h

*

Article & voyage féés

sous l'excellent patronnage d'

DSCN1969

El Desdichado

(Les Chimères, 1854) 

de

Gérard de Nerval

Posté par regardsfeeriques à 09:35 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
mercredi 29 septembre 2010

Rose & Rosine

DSCN1517

... Âme, ma chère âme,

DSCN1489

... ne vois-tu rien venir ? ...

DSCN1516

Toi qui fus...

DSCN1520

... faite...

DSCN1492

... d'argile éternelle...

DSCN1527

De cette couleur...

DSCN1487

... un jour tombée du ciel ...

*

DSCN1529

dessin :

Dourvac'h

Rose

(détails et ensemble, 26-29 septembre 2010)

*

DSCN1486

argile (tombée du ciel ) :

Christiana Moreau

Rosine

(création : 2009 / présent : août 2010)

*

Et retrouvez vite le monde enchanté de notre Amie

sculptrice et peintre Christiana Moreau en son

Journal d'Atelier

*

DSCN1480

The (very) little fairy-world of Dourvac'h / part Two

(The part One is... juste au-dessous !)

ainsi que

PanGea / XVIII

seront de retour ici

dimanche 3 octobre au soir !

Posté par regardsfeeriques à 20:45 - - Commentaires [12] - Permalien [#]