jeudi 7 octobre 2010

AVIS DE GREVE GENERALE ILLIMITEE...

DSCN1559


WARNING !!!! / ATTENTION !!!!

AVIS DE G(RRRR)REVE GENERALE ILLIMITEE

(bien sûr reconductible chaque 24 heures)

à "Regards Féériques, Forêt de Fées & Rêves"

TANT QUE NOUS N'AURONS PAS EU L'IMMENSE PLAISIR
DE LIRE VOS
(quota minimum) DIX SUPERBES COMMENTAIRES

sur

Le fleuve Littérature

... là où...

CIMG0091

... tel un Tartare en son Désert,

Dino Buzzati le Grand

vous attend toujours...

*

Comparez : 100.000 blaireaux d'acheteurs bien lobotomisés

pour la dernière nullité (philo-d'comptoir) prétentiarde de Houellebecq...

... et 4 visites & commentaires au Magicien Dino Buzzati en 4 semaines !!! ...

Bref, cherchez l'erreur...

*

Faut qu' ça change !!!

*

( Attention, en bon caractériel, suis trèèèèès sérieux ! ... )

*

Texte, mouvement syndical & photographies :

Dourvac'h

(1) Bois sur la colline, environs de Gargas, Viviès, 3 octobre 2010

(2) Rose trémière à Viviès, mai 2010

*

Posté par regardsfeeriques à 18:49 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

mardi 5 juin 2007

Dino Buzzati, magicien des cîmes...

Tableaux__photos__dessins_377

Dino BUZZATI

(1906-1972)

est ce maître du temps qui coule sans pouvoir s'arrêter

- tel ces eaux du torrent - ,

aède des solitudes montagnardes,

ré-enchanteur "animiste" du roman de Nature

- dont celle de l'homme... -

*

Les sonorités familières de sa lyre rappellent celles

du poète-romancier du Pays Vaudois et des alpages du Valais :

C.-F. RAMUZ...

Illustrations_388

"Bàrnabo des montagnes"

(Bàrnabo delle montagne, 1933)

- dans la magnifique traduction de Michel Breitman -

fut un premier authentique chef d'oeuvre...

Tableaux__photos__dessins_359

... qui annonce, bien sûr...

009

...

desert_tartares

" Le Désert des Tartares "

(Il deserto dei Tartari, 1940)

- dans l'extraordinaire traduction de Michel Arnaud -

*

L'histoire fut adaptée ultérieurement - brillamment -

par le cinéaste "intimiste" italien

Valerio Zurlini

dont ce sera la dernière réalisation...

*

On se souvient des plans crépusculaires extraordinaires

tournés dans la forteresse de Bam

(cachée dans les montagnes désertiques de l'Iran -

et devenue, le temps du cinéma, le "Fort Bastiano"...)

*

Lieu de tournage "idéal" découvert par Zurlini

elle sera soumise, deux dizaines d'années plus tard, à un violent tremblement de terre

extrêmement destructeur en vies humaines...

*

Hélàs, Vulcain se substitua aux Tartares légendaires...

*

Tableaux__photos__dessins_361

*

Et, en un prochain article,

de brefs extraits (illustrés)

de ces deux beaux & lents romans "féériques"...

*

Vous pouvez revisiter en attendant

- cliquant en catégorie "Dino BUZZATI" -

nos deux articles sur "Le Désert... " :

"Ils ont rêvé, c'est sûr... "

Posté par regardsfeeriques à 19:08 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
mercredi 6 décembre 2006

" Ils ont rêvé, c'est sûr. " / 1

desert_tartares

" Devant, lui, inondée par la lumière du couchant,la vallée s'enfonçait, devant lui, les secrets du septentrion se dévoilaient.

Une vague pâleur avait envahi le visage de Drogo, qui regardait, pétrifié. La sentinelle voisine s'était arrêtée et un silence infini semblait être descendu avec les halos du crépuscule. Puis, sans détourner le regard, Drogo demanda :

- Et derrière ? derrière ces roches, comment est-ce ? C'est tout comme ça, jusqu'au bout ?

- Je n'ai jamais vu comment c'était (...) Il faut aller à la nouvelle redoute, celle qui est là-bas, au sommet de ce cône. De là, on voit toute la plaine. on dit...

Et ici, il s'interrompit.

- On dit ?... Qu'est-ce qu'on dit ? (...)

Et une inquiétude inhabituelle faisait trembler sa voix. (...) "

Dino BUZZATI, Il deserto dei Tartari (1945), chapitre III

"Le désert des Tartares" traduit de l'italien par Michel Arnaud, Presses Pocket (2006)

Posté par regardsfeeriques à 08:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

" Ils ont rêvé, c'est sûr. " / 2

" On dit que toute cette plaine n'est que cailloux, une sorte de désert, des cailloux tout blancs, paraît-il, comme s'il y avait de la neige.

- Rien que des cailloux ? C'est tout ?

- C'est ce qu'on dit : des cailloux et quelques marécages.

- Mais au fond, au Nord, on doit tout de même bien voir quelque chose ?

- En général, à l'horizon, il y a de la brume (...) Il y a les brumes du Nord qui nous empêchent de rien voir. (...)

- Les brumes ! (...) Elles ne doivent pas rester là en permanence, l'horizon doit parfois être clair.

- Il n'est presque jamais clair, même en hiver. Mais il y en a qui prétendent avoir vu...

- Qui prétendent avoir vu ? Quoi donc ?

- Ils ont rêvé, c'est sûr (...) "

Dino BUZZATI, Il deserto dei Tartari (1945), chapitre III

"Le désert des Tartares" traduit de l'italien par Michel Arnaud, Presses Pocket (2006)

cdf_voyageur

Posté par regardsfeeriques à 07:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]