dimanche 6 mai 2012

Variations en chat (presque) majeur...

... pour fêter dignement... ... une éclosion... ... d'espoirs...   ... de voir renaître une République ... ... à suivre ... (Gardant nos yeux bien ouverts... de préférence !) * photographies : Dourvac'h Viviès (Ariège), mai 2012 modèle : Mister Johnny Cash (alias M.J.C., env. 8 mois, et qui restera bien "entier"... ) Fidèlité à la mémoire de son glorieux prédécesseur auteur-compositeur-interprête né en Arkansas !
Posté par regardsfeeriques à 20:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]

jeudi 15 mars 2012

Reconnaissance...

Voyage à l'intérieur d'un tableau... ... d'une jungle, ...d'une âme, ... d'un paysage... Voyage à l'intérieur de soi-même... La végétation s'y fait dense... " Si fée danse, âme s'y lance ! " Nos rêveries se drapent... soigneusement... Lumière verte... " N'es-tu pas moi... ... aussi ? " Chevelure végétale, Portrait intérieur, Humidités sans âge... Baguette et palette de fée... ... éternelles renaissances... * Dourvac'h Peintre au miroir de l'âme (toile en cours, 130 x 200... [Lire la suite]
Posté par regardsfeeriques à 23:15 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
mercredi 15 février 2012

L'art du portrait : par Dominique Brémond

Maëlys, huile sur toile, 55 x 46 cm, mai 2011 Art des regards qui volent au loin.... Soly, huile sur toile, 40 x 40 cm, novembre 2011 ... bien plus loin que la surface du lin... Emy, 46 x 38 cm, janvier 2011 Monde familier qui, sous nos yeux, se ré-enchante...  Triptyque (1), 40 x 40 cm, juillet 2011 Art de mieux voir, peut-être... Triptyque (2), 40 x 40 cm, août 2011 ... cernant pour nous l'essentiel :  Triptyque (3), 40 x 40 cm, septembre 2011 Contours d'une... [Lire la suite]
Posté par regardsfeeriques à 23:59 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
jeudi 2 février 2012

Sur deux TRES beaux films d'Eric Valli...

Himalaya, l'Enfance d'un chef  (en népalais :) हिमालय La plus célèbre de ses deux oeuvres, sortie en 1999... Film format "scope", produit grâce à l'intelligence et au discernement de l'acteur Jacques Perrin... Odyssée somptueuse du jeune "orphelin de père" Tsering devenu Passang (pour échapper aux démons de la montagne qui ont tué son père) ...  ... accompagnant sa mère Lhapka, plongée dans les affres muets de son veuvage précoce... Enfant "éclairé" également par l'ingénuité de son oncle... [Lire la suite]
Posté par regardsfeeriques à 00:01 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
mercredi 1 février 2012

Etats d'âme...

" Toute petite déjà, tu étais sensible. Des détails te touchaient et provoquaient en toi ébranlements et ravissements : un geste, un mot, un visage triste, le passage d'un nuage ou le bruit du vent.  ... ça t'a longtemps gênée, ces glissades de l'âme. Tu aurais préféré en toi moins de sensibilité et davantage de sérénité. Tu cherchais à devenir adulte et ces réactions de petite fille dans ta vie adulte t'embarassaient. Tu ne savais pas bien quoi en faire. Tu essayais de fermer les yeux et de passer ton chemin, face à ces... [Lire la suite]
Posté par regardsfeeriques à 22:58 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
mardi 27 décembre 2011

"Good night, Irene !" (Lead Belly /Johnny Cash)

Last Saturday night I got married Me and my wife settled down Now me and my wife have parted Gonna take another stroll downtown Samedi soir dernier, je me suis marié Ma femme et moi nous sommes installés Ma femme et moi maintenant nous sommes séparés Et allons faire une autre balade en ville Irene, good night ! Irene, good night ! Good night, Irene ! Good night, Irene !  I'll see you in my dreams Irène, bonne nuit ! (bis) Bonne nuit, Irène ! (bis) Je te verrai dans mes rêves... Sometimes I live in the... [Lire la suite]
Posté par regardsfeeriques à 19:57 - - Commentaires [36] - Permalien [#]

vendredi 9 décembre 2011

" Lorsque l'enfant était enfant... " : histoire sans paroles

" Als das Kind... Kind war... "  * * * ... ou suite sans fin du poème de Peter Handke... ( ... ou prière de vous perdre - encore un peu - à l'article ci-dessous... ) * photographies : Dourvac'h (1) & (3) : Une Enfance en Pays d'Auge, 1991 (2) : Enfance féline en Ariège, 2011
Posté par regardsfeeriques à 09:03 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
samedi 3 décembre 2011

" Als das Kind Kind war..." / "Alice in den Städten"

Als das Kind Kind war, ging es mit hängenden Armen, wollte der Bach sei ein Fluß, der Fluß sei ein Strom, und diese Pfütze das Meer. * Lorsque l'enfant était enfant, il marchait les bras ballants... Il voulait que le ruisseau soit une rivière, la rivière un fleuve et cette flaque d'eau la mer.  Als das Kind Kind war, wußte es nicht, daß es Kind war, alles war ihm beseelt, und alle Seelen waren eins. * Lorsque l'enfant était enfant, il ne savait pas qu'il était enfant, tout avait une âme pour lui ... [Lire la suite]
Posté par regardsfeeriques à 19:57 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
samedi 26 novembre 2011

" Est-ce que j'existe pour quelqu'un ? "

Mais à ce sujet ... ... serions-nous (*) beaucoup ...  ... plus avancés en nos réponses ...   ... que notre ami ...  ... black-and-white ... ? * His name's "Mister Johnny Cash" ! (alias : "M.J.C.", chat d'atelier) * (*) ... nous, qui n'existons réellement que par ces LIENS - solides ou précaires -  qu'en une brève existence nous parviendrons à créer... * Peinture et photographies : DOURVAC'H Adolescence (détails) huile & acrylique sur toile, 2011 Chat au... [Lire la suite]
Posté par regardsfeeriques à 19:57 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
lundi 21 novembre 2011

"I walk the line" (Johnny Cash)

 I keep a close watch on this heart of mine I keep my eyes wide open all the time Je continue à surveiller de près ce coeur qui est mien Je garde mes yeux grand ouverts tout le temps   I keep the ends out for the tie that binds Because you're mine, I walk the line Je garde les bouts en dehors du lien qui unit Parce que tu es à moi, je marche droit  I find it very, very easy to be true I find myself alone when each day is through  Je trouve cela très, très facile pour être vrai Je me retrouve seul quand... [Lire la suite]
Posté par regardsfeeriques à 22:57 - - Commentaires [18] - Permalien [#]