mercredi 21 février 2007

Dhôtel et Mauriac, deux liseuses et un regard...

" La lune éclairait de nouveau avec vivacité la ville blanche en contrebas, mais surtout les arbustes qui étincelaient tout près de lui. Il ne voulait pas penser à Angélique. Il ne voulait plus jamais. La colline neigeuse était infiniment belle. Il aurait fallu se mettre à genoux dans la neige, se coucher dans la neige, dormir jusqu'à la mort et se réveiller dans l'oubli le plus total(...) " André Dhôtel, Pays natal (1966) * " Un papillon traversa le sentier dans la lumière de la lune. - Tu m'as... [Lire la suite]
Posté par regardsfeeriques à 15:29 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

mardi 20 février 2007

Dhôtel et Mauriac : doux regards sur romans de gare ?

L'accroche est mensongère : point de romans de gare ici ! Tout juste quelques sentiments mis en romans... Parmi ces rééditions de quelques-uns des plus beaux romans-contes de l'Ardennais André Dhôtel... " Ce lieu déshérité " (1947) " Le Mont Damion " (1964) " Pays natal " (1966) " Lumineux rentre chez lui " (1969) " Un jour viendra " (1970) " Soleil du désert " (1973) Deux chefs d'oeuvre au moins sur cette photo ... où manquent... [Lire la suite]
Posté par regardsfeeriques à 18:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
jeudi 7 décembre 2006

UN JOUR VIENDRA

  " Le lendemain, un samedi, il alla comme souvent rôder aux alentours de la prairie. Cet après-midi-là, il avait un peu neigé, et cette neige éparse formait des fleurs très blanches très délicates sur toute cette étendue. Il tendit la main lentement et aussitôt il craignit de faire tomber cette neige qui ornait la plante morte. Pour quelle raison, lui, qui avait des gestes si brusques et si habiles, devenait-il soudain hésitant ? Il y avait des choses qu'il ne fallait pas toucher ni détruire ? Quelles choses ? Cette... [Lire la suite]
Posté par regardsfeeriques à 13:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]