dimanche 31 août 2008

L'été et les ombres (Chapitre 5 / suite...)

CIMG0539

Si j'avais su qu'elle s'en échappait pour aller grimper et dormir avec ses couvertures là-haut... sous les ombres de notre plate-forme des vertiges, jusqu'alors sans rambardes... bercée dans les rêves du petit bois silencieux... Tout ce chemin à espérer que ce salaud n'ait pas été éveillé par elle, et qu'il ne se trouve pas si près d'elle, lancé à ses trousses !

Chris-Nadine dans la forêt pieds nus... Nadine-Chris dans sa nuit...

A faire craquer mille brindilles sèches sous ses plantes de pieds nus... un dernier regard en arrière, puis la corde à noeuds face au tronc... Et une fois là-haut, elle remonte aussitôt la corde... Je crois qu'elle a peur, vraiment ! ... mais pas du vide qui s'ouvre autour d'elle... Elle se sent sauve ici, et forte ! Elle peut s'effondrer épuisée sur notre belle terrasse des cîmes... allumer notre lampe-torche électrique... dérouler ses couvertures... lire avant de s'endormir une histoire d'amour mal écrite... entrer en pensées dans une belle villa, un château... croiser son regard ténébreux avant de monter à ses côtés dans une puissante voiture de course...

*

CIMG0168

- L'auberge des trois clés...

- Et alors ?

- C'est pas l' titre... Juste la première image où il pleut... Tu vois... C'est la nuit, le climat un peu parisien, l'auberge à la campagne où les tables se mouillent... On a oublié de les rentrer ! Et la couverture de l'album, c'ê-ê-est... une grande toile d'araignée... avec une panthère noire qui s'avance... et la p'tite Nadine qui a peur, en se mordant le poignet... mais à côté il y a Ric, et lui...

- ... et lui ?

- Il affronte...

- Evidemment...

- Piège pour Ric Hochet... J'te l' prêt'rai, ç' soir...

- Merci, Bon Prince ! Et si j' critique ?

- Si tu oses ça, c'est que tu es...

- ... et bien quoi ?

( ...une fille, évidemment ! pas d' risques que j' l'oublie...)

CIMG0223

- ... une qui aime pas forcément les histoires écrites pour les grands garçons comme toi !

- Bon, enfin... ne pas lire Ric Hochet, c'est quand même dommage !

- ... et il me prendra dans ses bras ?

(J'aimerais comprendre... )

Pour elle, Ric doit être beau, riche et surtout amoureux d'elle ! Je la regarde...

- J'en sais rien, moi ! T'as qu'à attendre...

- Attendre quoi ?

- Qu'il sorte du papier !

Quelle étrange faiblesse en moi ! Attendre la plus menue passe d'armes dans nos chamailleries...

*

CIMG0575

Lendemain souriant...

Dans le bois, juste avant l'heure du rendez-vous, Chris a dû passer sa petite jupe démodée - celle qui la fait ressembler de très loin à Nadine... Elle était bleue, je crois, bleue marine... juste pas assez courte ! Avec son pull élimé habituel au-dessus... Dommage qu'il soit si détendu... ses petits seins qu'il faut deviner là-dessous !

Je fais semblant de pas voir. Même les habits les plus moches sont embellis par elle.

- Dis, mon petit Val...

Elle me dépose un baiser certainement sucré sur la joue...

- J'ai aimé...

- Quoi ?

- ... tu sais... Ric et la panthère... et le Bourdon grognon... même le zoo bizarre... l'Auberge aux Trois Clés avec le gamin blessé...

- ... et le parachutage dans la nuit sous la pluie ? Juste au-dessus de la ménagerie... avec les lions qui rôdent...

- ... oui, et le méchant docteur avec sa seringue... et la gentille Nadine... j'ai bien aimé tout ! Mais quand même...

- Qu'est-ce qui y a encore... ?

CIMG0226

Et elle s'approche de moi (Chouette !)...

- Pourquoi Ric... ?

- ... ben quoi Ric...

- ... il prend pas le temps d'embrasser sa petite Nadine ?

(C'est le moment où il vaut mieux faire l'idiot...)

- J' sais pas, moi... Il est occupé, quoi !

- C'est le noir, alors ils peuvent, non ? Personne verrait... même le tonton commissaire... et s'il savait, il verrait aucun mal...

( à suivre... )

*

texte et photographies :

DOURVAC'H

copyright.depot.com

*

Sierra del Cadi (Cerdagne)

Roses à Viviès

& Cap de la Serre (Ariège)

*

CIMG0225

... et pour voir les Fées (ou par les yeux des Fées),

vous reste pas moins de trois portes à pousser

ici, en L'Auberge des Trois Clés :

http://isaly.canalblog.com

http://traverseemiroir.canalblog.com

... et l'article ci-dessous :

L'ombre des Fées...

Posté par regardsfeeriques à 14:57 - - Commentaires [27] - Permalien [#]

samedi 30 août 2008

L'Ombre des Fées...

CIMG0570

Dans l'air

CIMG0572

de ce soir-là...

CIMG0564

... mille transparences...

CIMG0582

... d'entre Ciel...

CIMG0587

... et Terre...

*

DOURVAC'H

Cap de la Serre, 29 août 2008

Posté par regardsfeeriques à 10:33 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
mardi 26 août 2008

"Khamssa ou les Cinq Piliers de l'Amour"

CIMG0545

La Vérité...

CIMG0471

... est un Miroir tombé...

CIMG0543

... des mains de Dieu...

CIMG0469

Chacun en ramasse un morceau et dit :

"Je tiens là toute la vérité !"...

CIMG0542

... alors que la Vérité est là, étendue entre tous..."

*

Jalâl 'uddîn' Rûmî

*

dessin :

DOURVAC'H

Khamssa ou les Cinq Piliers de l'Amour, août 2008

(en hommage à notre Amie Tigwenn, que vous pouvez retrouver sur

http://tigwenne.canalblog.com

*

CIMG0379

photos :

DOURVAC'H

Gorges de la Carança, Conflent (Pyrénées-Orientales), 23 août 2008

*

CIMG0035

... et retrouvez toutes les réponses de

Chris & Val

(ou celles de Dourvac'h)

à vos petits ou longs mots

sous TOUS les articles précédents...

*

... et le retour de L'été et les ombres

pour samedi 30 août au soir !!!

*

dessin (bas) :

Dourvac'h

Petite fille aux grands yeux, esquisse 2008

Posté par regardsfeeriques à 21:14 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
samedi 23 août 2008

Certains disent que nous n'existons plus... (bis)

CIMG0366

CIMG0367

... ou une petite Fée

qui s'est soignée et réarrangée

en venant du grand article ci-dessous...

*

DOURVAC'H

Certains disent que nous n'existons plus...

dessin aux crayons de couleurs Polychromos /papier C à grain, 21, 22 & 23 août 2008

*

... et toujours nos deux Portails d'Entrée à pousser en

http://traverseemiroir.canalblog.com

Posté par regardsfeeriques à 13:04 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
vendredi 22 août 2008

Certains disent que Nous n'existons plus...

CIMG0362

... pourtant, vous pouvez partir

Nous retrouver

aussi sur...

CIMG0356

... Notre site-miroir...

( http://traverseemiroir.canalblog.com )

CIMG0354

Deux portes magiques y existent

pour passer directement dans Notre Univers...

CIMG0353

DOURVAC'H

Certains disent que Nous n'existons plus... , 21-22 août 2008

*

CIMG0351

A part ça ? Bé voilà... Chris et Val râlent...

... parce qu'ils ont peur de pas être lus !!!

Alors faut aller lire TOUT ç' qu'y a en d'ssous...

CIMG0350

Tous les chapitres depuis l' début...

Vos partages appelés "commentaires"...

Les réponses des Deux à toute vot' gentillesse...

CIMG0352

Comme ça,

L'été et les ombres

pourra continuer bientôt, le coeur léger...

... et même en empiétant sur l'automne !!!

*

Amitié-Fée de...

Dourvac'h

Posté par regardsfeeriques à 19:54 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

mercredi 20 août 2008

L'été et les ombres (Chapitre 5 / à suivre...)

5

Ric, Nadine & Bourdon,

Hugo, Matheson & Stevenson

CIMG0334

- Tu devrais lire Ric Hochet !

- Qu'est-ce que c'est ?

Incroyable...

... à croire qu'elle ne lit jamais de bandes dessinées...

- Tu en es restée à Lili ou quoi ?

- Bin oui... puis les Alice... mais, t'as remarqué ? J'ai plus mes huit ans... et ça fait un moment qu' ma mère me prête ses Harlequin...

Aïe-aïe-aïe-aïe-aïe... Cauchemar total ! Pourquoi les filles tombent-elles dans des pièges-à-souris pareils ? Même pas lu un Bob Morane de sa vie... Pas besoin de s'informer non plus sur les Jules Verne et Stevenson... Quant à Matheson...

- Bon... et L'homme qui rétrécit, ça t' dit quêqu' chose, au moins ?

- A moi ? Rien... (yeux rieurs)... Est-ce que tout rétrécit pareil en lui ?

- Très drôle...

Des fois, on dirait qu'elle n'a jamais été... attouchée... (Bizarre, ce mot !) Qu'elle s'en est rel'vée, euh, saine et sauve... c'est même ç' qu'ê' dit... alors qu'y paraît qu'on s' relève presque à moitié morte... En fait, elle a dû s' battre avec ce gros... qui reste caché lâch'ment derrière sa colline !

CIMG0342

- Bon ! et bin Ric, c'est l'homme de la situation... toujours ! Journaliste comme j' veux être (Archi-faux !)... et il travaille à La Rafale, évidemment...

- C'est inventé, ce nom, ça se voit... il pourrait travailler... j' sais pas, moi... à L'Auberge de l'Ange-Gardien...

(Aïe-aïe-aïe-aïe-aïe... )

- Non ! Ric, il voyage... il se ballade vraiment partout... sur l'île de Porquerolles... à Saint-Raphaël... toujours en Porsche... et tiens, jusqu'au Havre... même sur Le France, un coup...

- Dis donc, il est riche...

- Mais non ! Les riches il peut pas les piffer... mais il est fair-play : il leur montre pas...

- C'est quoi Le France...

- Pas-que-beau... T'as entendu parler ?

- Oh, eh, ça va...

Elle se détourne. Si je pouvais éviter de la vexer...

CIMG0339

- Bon... Ric, il a une petite amie... gentille... bien aimable... qui l'aime beaucoup...

- Qu'il aime beaucoup...

- Bon, juste comme toi... Un peu... Elle est blonde aussi, mais avec des cheveux plus longs... Nadine, elle s'appelle...

- C'est moche ! Qui voudrait s'appeler Nadine ? Moi j'aimerais pas...

- Bon, c'est la nièce de Bourdon... Bourdon, le commissaire grognon... Brossu à ch'veux blancs, imper à carreaux, y ' s' la ferme toujours devant son chef à la P.J.... ou alors y s' vexe... y roule tous ses "r" ou il ouvre des gros yeux quand y a lieu... Bon, tu sais, le tonton sympa pas trop malin, qui voit jamais rien mais...

- Dis, bin... ton tonton vieux-jeu...

- Quoi ?

- J'aim'rais bien l'avoir, moi...

- Chut, c'est pas Bourdon, l'important, c'est Ric ! Lui il cogne les salauds avec un grand sourire... Il tue jamais... Il se jette sur eux... "Pas si vite, l'ami ! "... et toc, il te les désarme... Il garde son sang-froid, quoi... Boxe, close-combat, karaté, jiu-jitsu... il maîtrise tout !

- Pfffou...

CIMG0341

- Bon, ça lui arrive quand même que Nadine l'aide un peu... mais pas souvent ! (Ric, c'est fait pour les gars, quand même !). Voilà... on lui demande rien à Nadine, mais elle se mêle... Du coup, il lui arrive que des tuiles... enfin, il leur arrive des tuiles... Alors, le plus souvent, qu'est-ce qu'il fait ? Il la protège...

Comme Chris souriait ! Je n'avais jamais parlé autant...

- Bon, hein ? J' t'en prêt'rai un, ç' soir... quand tu d'vras t'enfermer dans ta caravane !

CIMG0337

(à suivre... , hein ?)

*

DOURVAC'H

texte et site sont protégés par

Copyright.depot.com

*

Photos d'illustration :

Ric Hochet

est une oeuvre de

TIBET & A.-P. DUCHATEAU

(50 albums parus et plus aux Editions du Lombard...)

*

Sieur Val/Ric & Miss Chris/Nadine

ont répondu à chacune de vos merveilleuses critiques

sous chaque chapitre déjà paru ici

de

L'été et les ombres

(Et si vous en voulez, il paraîtra en "vrai bouquin" courant décembre 2008... )

Posté par regardsfeeriques à 23:04 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
lundi 18 août 2008

Entracte avec "Petite fille regardant son âme-Fée" / "Le Printemps de Véronique"

CIMG0269

Petite fille...

29069350_p

... regardant...

29069483_p

... son âme-Fée...

CIMG0098

... au Printemps...

CIMG0090

... de Véronique...

*

dessins :

DOURVAC'H

Petite fille regardant son âme-Fée ( ... à la demande d'Esis), août 2008

Le printemps de Véronique (pour Servanne), août 2008

*

CIMG0165

Chris & Val

vous reviendront mercredi 20 août au soir...

et vous ont longuement répondu sous tous les chapitres de

L'été et les ombres

*

CIMG0166

Et e attendant, partez donc rendre visite à

Miss Campbell

en

http://traverseemiroir.canalblog.com

Posté par regardsfeeriques à 23:19 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
dimanche 10 août 2008

L'été et les ombres (chapitre 4 / suite et fin)

P1020096

L'apparition du frêle esquif Mater familias a bien servi de leurre... Danger immédiat !

Ma mère s'est avancée jusqu'aux terres ultimes - je l'aperçois aux dernières franges du pré.. On dirait un insecte infiniment lent, s'aventurant en notre monde océanique...

Est-ce qu'elle hésite ?

C'est bleu autour d'elle...

Des antennes en alerte... Ma mère avec des antennes qui remuent (Est-ce que je rêve ?)

Chris regarde par une fente de la coque...

Ciel émeraude où nous sommes.

" Va-a-al ! "

... ça y est... ça loupe pas ! D'en bas, elle a vu la corde...

A force de s'avancer comme une fourmi sous les ombres, elle est à la verticale de notre ponton, par dix mètres de fond... Ce bout minuscule de corde qui pend tout près d'elle... Elle n'a pu voir qu'un éclair de mes cheveux fous étinceler au bout des planches...

" C'est bien toi, Val ? Tu es fou d'être là-haut ! Descend... "

Sa tête levée vers moi. Bizarre d'être aussi rousse. Les épaules rondes et toutes petites. Sa robe évasée fait cercle autour de sa tête... Sa voix tremblante, lointaine...

- N'y a aucun risque... ! J'ai pris les chutes de papa... mais pas que ça... Je construis solide, tu sais...

- Qu'est-ce que tu dis ?

Crier :

- Je dis C'est so-li-de ! La corde aussi... Pas d' danger...

- Tu vas te tuer... Descend tout d' suite !

Elle a enfin entendu.

Chris remue un peu près de moi. Son ombre a dû se voir par les interstices... nos deux ombres... Ma mère a toujours eu bonne vue !

- Qui est là-haut avec toi ? Vous allez vous tuer ! Descendez vite tous les deux !

Je regarde les yeux du visage espiègle qui s'est tourné de mon côté, avec son corps ravissant encore allongé...

- Un copain (Chris, ravie de la ruse grossière !) ... mais veut pas être cafté par toi... On t'entendrait dire partout qu'on veut s' tuer ! Alors que nous, on sait ce qu'on fait ! Vaut mieux qu' tu partes !

- Quoi ?

Incompréhension... Elle n'en croit pas ses oreilles de fourmi.

Ma main en porte-voix sous mon nez, à nouveau :

- Oui... sinon, on restera là tout l' temps... tant qu' tu t'en iras pas !

Silence... (Poursuivre alors par :)

- Bon ! Si tu t'en vas, c'est différent... On s' tuera pas exprès en descendant... et j'irai goûter !

L'histoire du goûter ne la convainc pas. Elle hésite toujours à s'en aller...

- Si je vous tenais la corde...

- Pas question ! On se débrouillera mieux sans toi... les planches, les madriers, on a tout am'né ici... rien qu'avec la corde ! Tu nous servirais à rien... On la fait descendre là contre l' tronc, not' corde, bien nouée ici ! Alors qu'avec toi en d'ssous, on t' tomb'rait d'ssus ! Allez, tu pars... s'il te plait... C'est mieux qu' tu vois pas... T'aurais peur... et nous, ta peur d'en d'ssous, ça nous f'rait p'têt' tomber... comme des pommes !!!

Ma mère part... enfin ! ... bien sûr à contrecoeur... Elle racontera ça au Paternel et j'aurai un savon d' passé, la belle affaire !

En attendant : la paix...

Et Chris là, qui me regarde... feint ou ne feint pas l'admiration...

P1020423

- Dis, tu sais parler aux mères, toi ! Avec la mienne, tu f'rais pas mieux qu' moi... Tu t'égosillerais...

- Ah ouais ?

- Une vraie poivrotte... les feuilles de choux bien engourdies... Rien à en tirer !

- Bon (On change de sujet... ) ... et alors ? Et ma ruse ?

- Quelle ?

- Bêê... l' bon-copain-bien-défendu-qui-veut-garder-son-anonymat...

- Bien-bien-bien la ruse, p'tit Val ! Vu qu' j' dois être la seule fille du coin... Sûrement qu' ta mère sait qu' la seule fille qui pourrait traîner ici, c'est celle des alcoolos d' là-haut...

- Bon, pas grave... Qu'est-ce que tu penses de notre bateau ?

- Parce que c'est un bateau ?

- Pas un faux... un bastingage à claire-voie qu'on montera en biais... On risquera pas d' tomber si des fois on se gêne... Tiens, je récupérerai des claies dans le hangar... et puis il faut... une poupe... une proue... et puis un nom... On le baptisera...

- T'as un nom, toi ? ... Le Val d'Enfer... j'aime bien !

- Drôle... Pourquoi pas... Le Chrysalide... ?

- La...

Son visage a pris des reflets verts... Elle murmure encore...

- Ici c'est notre monde ! Notre endroit à nous...

- ... Outremonde : on en fera notre pays ! Attend un peu qu'on le construise... Ce bateau-là, pour le moment c'est rien que des planches malfoutues... puis la mort en dessous !

- Pour l'instant ! ... Tiens ! Viens vite au bord... voir si le petit Val n'a pas peur !

Et elle s'assied simplement au bord du vide.

Ses jambes pendent sous elle ; d'abord elle, puis le vide.

Je me glisse tout près d'elle...

Ses jambes dans l'ombre et la mort...

Des crampes bizarres dans mes pieds ; mes mains en arrière tout près des siennes ; sa jolie tête rejetée en arrière ; ses yeux fermés ; son petit nez retroussé ; ses cheveux mi-longs mal rangés ; l'incroyable finesse de son cou...

Ses yeux clos aux cils étranges de poupée...

Chris prend un bain de vide.

Si proche de moi.

La peau de nos genoux qui se touchent.

Puis nos jambes s'entremêlent...

(à suivre...)

P1020095

Texte et photos :

DOURVAC'H

(protégé par copyright.depot.com)

*

... et Dourvac'h vous signale

ses réponses à chacune de vos visites sous l'article précédent

Une femme, un enfant... (Entracte)

et sous les deux autres articles-Entractes "aux Dessins"

Petite fille au Miroir aux âmes et L'âme-Fée ou Réflections d'un jour...

*

... et nos chers Chris & Val

vous ont répondu individuellement

sous chaque chapitre de

L'été et les ombres

et exigent même que vous alliez les lire...

*

... mais faudra attendre l' lundi 18 août (prochain) pour la suite...

... le Chapit' 5  !!!

*

... et pour décembre 2008, la naissance du vrai bouquin !!!

*

... car

L'été et les ombres

tout comme

Fées, Rêves & Glaces

(recueil incluant Petites Fées du Miroir, Train sous la neige et La Compagnie des Fées)

et

Au Jardin

de Dourvac'h & Isaly

- une version magnifiquement illustrée par  notre amie

Isaly

http://isaly.canalblog.com

avec déjà 14 illustrations réalisées par notre Amie sur les 22 prévues !! -

...

paraîtront tous trois en "tir groupé"

(triplés à 50 exemplaires chacun)

... avant noël 2008 !!!

*

P1040811

Mais en attendant, partez bien vite découvrir l'annonce

de la Cigogne qui vient réellement de passer

pour l'auto-édition à 200 exemplaires du beau livre-témoignage

Apprentie étudiante

par notre chère âmie

Prescillia

en

http://duhautdemes20ans.canalblog.com

Posté par regardsfeeriques à 23:58 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
mercredi 6 août 2008

Une femme, un enfant... (Entracte)

CIMG0231

A Crampagna, sur les hauteurs...

CIMG0230

... de la rivière Ariège...

CIMG0233

... dans la pénombre émeraude...

CIMG0234

... ponctuée de taches de lumière...

CIMG0235

... de silence...

CIMG0232

... dessinant tant de fins sourires dans l'air...

*

texte & photos :

DOURVAC'H

(Crampagna, vallée de l'Ariège : sur la route du boulot, 5 août 2008)

*

CIMG0018

... et vous retouverez

Chris et Val 

dès dimanche 1O août au soir

pour "notre" suite de

L'été et les ombres...

(à paraître "en" vrai fin 2008)

*

dessin

DOURVAC'H

Réflections du jour ou L'âme-Fée (détail)

Posté par regardsfeeriques à 22:11 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
samedi 2 août 2008

L'été et les ombres (chapitre 4 / la suite encore...)

CIMG0154

- Bien joli, ce plancher... mais il faudrait un bastingage...

- Un quoi ?

- Tu rigoles de Barbe-Noire et il faut t'expliquer ça ? ... C'est pour pas tomber et te noyer à mille lieues des côtes... T'imagines une fillette bouffée par les requins ?

- Val-le-Drôle... Tu pourrais dire une femme...

CIMG0146

- Ouais... Une femme à la mer !

- Les requins me laissent : j'ai qu' la peau sur les os...

- Bon, d'accord ! Les requins te laissent...

CIMG0162

(Faux, évidemment ! Ma Chris est belle, rose, diurne et attirante...)

*

- Si on pouvait tendre un filet par-dessous... Mince-mince-mince !

- Qu'est-ce qui y a ?

- Ma mère... Cache-toi ou elle risque de te pourrir la tête ! J'affronte seul ce combat, si tu veux...

CIMG0149

Chris se laisse prendre la nuque et plaquer le ventre contre nos deux rangées de planches rugueuses à douze mètres de haut.

Elle rit et mes doigts restent sur sa peau - très douce sous les cheveux.

*

CIMG0046

(à suivre...)

*

DOURVAC'H

texte et photos

(Copyright.depot.com)

de Vals à Viviès (Ariège), samedi 2 août 2008

*

CIMG0045

- Dites, vous dev'riez aller dire un grand bonjour à

Miss Campbell...

une héroïne romantique ... pareille que moi !

Vous la trouv'rez sur l'aut' site à Dourvac'h

(qu'existe pas puisque nous on existe, Val et moi !)

Enfin, l' site lui l'existe bien en

http://traverseemiroir.canalblog.com

Bises d' nous deux !

Chris

*

- Bin ouais... Fais un peu gaffe à pas m'oublier, Chris !

Pis toutes ces réponses qu'on vous a faites, elle ou moi, faut aller les lire !

C'est qu'y en a sous tous les chapitres !!!

Bin, ç'tait un sacré boulot quand même... comme la déco des chalutiers !

Val

Posté par regardsfeeriques à 23:31 - - Commentaires [11] - Permalien [#]