Photos_029

Leïla d-lmesbah"

(Leïla et la lampe de mariage)

DOURVAC'H, 1992, huile sur toile

Photos_022

*

Photos_030

"Illis buxxam"

(Fille de la maison)

DOURVAC'H, 1994, huile sur toile

Photos_523

*

Photos_533

"Jeune fille de l'Assekrem"

DOURVAC'H, 2002, huile sur toile

*

A propos de la lampe de mariage qui servit de modèle au tableau du haut, elle fut fabriquée en 1984 dans la famille de Mlle BENNOUR, accoucheuse originaire du village de Tademaït, Grande Kabylie.

Reçue en don par l'auteur et brisée partiellement lors du retour vers la France, elle fut laborieusement "recollée"... mais surtout "restaurée" (symboliquement) dans toute son son intégrité pour ce tableau...

On y observera la symbolique mystique des oiseaux-âmes, celle des trois couleurs en "niveaux" superposés pour le monde vivant (monde souterrain, surface de la terre et ciel), celle des losanges représentatifs de l' "ouverture" de la femme qui accouche, ainsi que ces autres marques de fécondité que sont les rangées des symboles mammaires et leurs points blancs de lactation...